NATALIA

Bientôt disponible
Parce que pour son premier film, Bernard Cohn parlait de cinéma, d'amour et d'Occupation
Drame - 1989 - Suisse|France - 112 MIN - Tous publics
1940. Natalia Gronska quitte le Marais, ses parents d'origine juive polonaise et son amant Tomasz, pour faire carrière dans le cinéma. Elle devient la maîtresse d'un metteur en scène, Paul Langlade, un honnête homme apolitique et faible, et tourne sous sa direction. Lorsque le port de l'étoile jaune devient obligatoire, elle parvient à se procurer de faux papiers. Pendant ce temps, Tomasz...
5 / 10
5 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Emmanuelle Spadacenta
Emmanuelle Spadacenta
CHRONIQUEUR

Nous sommes à Paris, en 1940. Malgré l’ambiance délétère, Natalia, fille d’une famille juive polonaise émigrée en France, veut devenir actrice. Une rencontre avec le grand metteur en scène Paul Langlade va lancer sa carrière.

Mais pour travailler, même sous pseudonyme, il faudra qu’elle trouve des faux papiers. Et même avec ça, le petit milieu privilégié du cinéma ne la trahira-t-elle pas ? L’histoire d’amour entre elle et Paul résistera-t-elle ?

Unique long métrage de fiction de Bernard Cohn, Natalia jette Philippine Leroy-Beaulieu et Pierre Arditi dans les griffes de l’occupation pour une tragédie amoureuse poignante. Un film souvent oublié, à rattraper absolument.

Réalisé par

Tags

Le contexte

Philippine Leroy-Beaulieu

Ce film coréen, à sa manière, raconte comment être artiste quand on n'a pas la liberté de l'être.

Bernard Cohn

Ce film avec Omar Sy raconte comment un sans-papier s'en sort en France.

HERCULE ET SHERLOCK