NE NOUS JUGEZ PAS

À partir de 2.99 €
Fantastique / Horreur - 2014 - Mexique - 99 MIN - VO - interdit aux moins de 16 ans

Après la mort de son mari, Patricia se retrouve seule avec ses trois enfants adolescents : Alfredo, Sabina et Julian. La famille a un secret : ils sont cannibales. Jusqu’à présent, la chair humaine qu’ils mangent au cours de sanglantes cérémonies rituelles  était fournie par le père. Alors maintenant, qui va chasser ? Comment vont-ils calmer leur insatiable faim ? C’est Alfredo, l’aîné, un adolescent mal dans sa peau qui est désigné pour reprendre le rôle du père...

Réalisé par

5.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique

Né à Mexico en 1973, Jorge Michel Grau, l’auteur de Ne nous jugez pas, y suivit des études de mise en scène avant de traverser l’Atlantique et d’intégrer, à Barcelone, l’École Supérieure de Cinéma de Catalogne. Ses premiers courts métrages seront vite remarqués et même récompensés, notamment par le prix du meilleur court métrage documentaire mexicain, en 2006.

C’est à Cannes, au cours de la Quinzaine des réalisateurs 2010 qu’il va pouvoir, à 37 ans, présenter son premier long métrage, intitulé Somos lo que hay, logiquement traduit par Nous sommes ce que nous sommes, mais rebaptisé plus tard : Ne nous jugez pas. Après la mort de leur père et mari, une famille mexicaine doit assurer sa survie. Or, ils sont cannibales et ne mangent que de la chair humaine, que leur fournissait le défunt !

Tel est le point de départ de ce film que le comité de sélection de la Quinzaine des réalisateurs qualifia de « mélodrame à la sauce gore » et de « série B décomplexée ». Présenté dans divers autres manifestations, il remporta, en 2011, le prix du jury du 18e festival international du film fantastique de Gérardmer. Moins de 16 ans et personnes sensibles s’abstenir !

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Ces oubliés des bas-fonds de Mexico – dont l’un se prénomme aussi Julian – ne sont pas cannibales, mais se bouffent les uns les autres tout de même.

Jorge Michel Grau

Benjamin Barker, dit Sweeney Todd, lui aussi, aime bien son prochain. Miam, miam !

LA ZONA, PROPRIÉTÉ PRIVÉE (2007)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité