NEW YORK DEUX HEURES DU MATIN

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Dernier polar d'exploitation d'Abel Ferrara avant The King of New York, tourné dans les rues chaudes de New York, son décor de prédilection.
Policier / Suspense - 1984 - Etats-Unis d'Amérique - 91 MIN - VM - HD - Tous publics
Matt Rossi et Nicky Piacenza règnent sur les milieux louches de New York. Leur spécialité : le strip-tease. Nicky vit avec Ruby, Matt aime Loretta. Mais celle-ci a également une liaison avec Leila. Le comportement de Loretta perturbe Matt. Son trouble est accentué par l'attaque de deux de ses filles...

Réalisé par

6.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

C’est un New York qui n’existe plus, le quartier chaud de Times Square, dans l’arrondissement de Manhattan, entre la 42e rue avec ses sex-shops et cinémas pornos permanents et Broadway. Un lieu de délinquance, de drogue, de prostitution et de cabarets érotiques. Taxi Driver en illustrait le délabrement. Dans les années 1990, il sera réhabilité et rénové par la politique urbaine du maire Giuliani.

Tourné en 1984, New York 2 heures du matin restitue l’animation turbulente et le sexe frelaté du quartier. Les personnages déambulent parmi les boîtes de strip-tease et les cinémas d’exploitation. Abel Ferrara a grandi à New York. Il connaît bien cette réalité. Avec son scénariste habituel, Nicholas St-John, qu’il a rencontré à l’école, il écrit une histoire de serial killer adepte des arts martiaux, semant la terreur en brutalisant puis en tuant les effeuilleuses à la sortie des boîtes. Ce psychopathe veut purifier Times Square.

La police croit à une guerre des gangs pour le marché juteux des danseuses nues à fournir. Deux agences sont en concurrence. Matt, un boxeur qui a abandonné le ring après avoir tué son adversaire, est associé avec le patron de l’une d’elles. Ne supportant plus la violence, traversé par les flashbacks douloureux de son dernier match, il lui faudra surmonter sa culpabilité et affronter le tueur. On retrouve là des thèmes classiques du polar : la pègre se liguant pour débarrasser la ville d’un tueur insaisissable évoque M le maudit ; le boxeur qui reprend du service est l’archétype du justicier ramené à son passé de violence. Ferrara propose un polar désabusé sur un univers décadent et sans mythologie. Sa vision est sombre et crépusculaire, comme consciente déjà de la fin de Times Square.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Melanie Griffith

Comédie gore de Frank Hennenlotter, dans laquelle d'autres prostituées de Times Square sont décimées, cette fois par un génie qui rêve de constituer une femme parfaite avec les plus beaux morcaux de ces dames pour y greffer le cerveau de feu sa bien aimée.

Abel Ferrara

Autre exemple d'une pègre, celle de Berlin en 1931, se liguant pour nettoyer la ville d'un tueur de petites filles.

DANGEREUSE SOUS TOUS RAPPORTS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS