NIGHT ATTACK

Bientôt disponible
Une film de guerre spectaculaire ancré dans l'Histoire chinoise.
Politique / Histoire - 2013 - Chine - 86 MIN - Tous publics

A l’automne 1937, les troupes japonaises envahissent le territoire chinois. Le 769e régiment est envoyé sur la route numéro 8 avec pour mission d’empêcher l’arrivée de renforts japonais dans la ville de Xincou. Xillian et ses hommes découvrent alors un aérodrome secret installé par l’ennemi. Bien que les soldats chinois soient peu nombreux, ils vont tenter de neutraliser cette base clandestine…

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Caroline Vié
Caroline Vié
CHRONIQUEUR

Night Attack est le dernier volet de la trilogie Axis of War, produite par le gouvernement et l’armée chinoise, pour célébrer la République populaire chinoise.
L’action du film se passe au début de la Seconde Guerre sino-japonaise qui se déroula de 1937 à 1945. Les Japonais, qui avaient d’abord prétendu gagner la guerre en trois mois, ne parvinrent jamais à leurs fins après des années de conflit. Leur intervention interrompit la guerre civile chinoise qui reprit après la reddition japonaise.
Comme les autres épisodes de la trilogie, Night Watch a bénéficié de la logistique de l’armée. De nombreux soldats ont été mis à contribution pour grossir les rangs des troupes du film. Ce n’était pas la première fois que l’armée prêtait main-forte aux tournages de films propagandistes. Dans les années 90, War of Liberation, trilogie d’une durée de vingt-cinq heures et dix minutes, nécessita la participation de trois millions de soldats. L’armée a aussi fourni dix jets de combats pour les affrontements aériens de Sky Fighters, film connu surnommé le Top Gun chinois, qu’elle a coproduit en 2011.

Contexte

Le deuxième film de la trilogie Axis of War pour suivre la vie d'une jeune recrue de l'Armée rouge chinoise pendant la Longue Marche.

An Lan

Le premier volet de la trilogie Axis of War pour découvrir comment l'Armée rouge chinoise a été fondée.

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité