Bande Annonce de NO SMOKINGDécouvrez la bande Annonce de NO SMOKING sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8218/fond/8218_w_500.jpg
Alain Resnais
Pierre ArditiSabine Azéma

NO SMOKING

141 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Alain Resnais.

Casting : Pierre Arditi. Sabine Azéma

Synopsis : Dans un village du Yorkshire, Toby Teasdale, directeur d’école de son état, et sa femme Celia sont confrontés au désordre de leurs sentiments. Autour d’eux gravitent Miles Coombes, le meilleur ami de Toby, sa femme, la volage Rowena, Lionel Hepplewick, le jardinier, Sylvie, leur servante, qui est amoureuse de Lionel, Joe, le père de Lionel, Josephine, la mère de Celia et Irene, la très frustrée sous-directrice de l’école. Tout ce petit monde se croise, se recroise dans un lieu assez clos. Mais les interactions possibles sont multiples …

Scénario : Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri.
Pays : France
Tags : Comédie, Drame.

Film pas encore disponible

Les diptyques sont évidemment légion dans l’histoire du cinéma. Mais il s’agit en règle générale de films qui se suivent. Smoking / No smoking est un cas d’école, car les deux films sont gigogne, ils peuvent être vus dans n’importe quel ordre, tout comme il est possible de n’en voir qu’un seul. Les deux films sont d’ailleurs sortis séparément dans les salles, le total de leurs durées s’élevant à 4h 45. Quand même.

Le concept de la dualité va plus loin. Car pour mener ces 285 minutes de film à bon port, seuls deux comédiens sont sur le pont.  Il faut dire que Sabine Azéma et Pierre Arditi incarnent respectivement quatre et cinq personnages différents. Les acteurs restent reconnaissables, ne modifiant que leur allure, le timbre de leur voix, leur phrasé. Ils sont tous deux des abonnés du cinéma de Resnais. Tout comme André Dussollier, Lambert Wilson et quelques autres …

Alain Resnais est décidemment un cinéaste à part. Après Hiroshima mon amour et L’Année dernière à Marienbad, on l’a volontiers classé parmi les esthètes froids, les chantres d’un cinéma élitiste et sombre. Erreur funeste : l’auteur de On connait la chanson et de Mon oncle d’Amérique est sans doute profond, mais toujours ludique. C’est un amateur de paris fous et d’exercices de style improbables. Son œuvre porte la marque d’une confiance totale en les vertus du cinéma.

Smoking / No smoking est adapté d’une série de pièces d’Alan Ayckbourn, le diptyque étant constitué de quatorze segments. Tout le travail du dramaturge n’est d’ailleurs pas présent à l’écran, une partie de cricket et une pièce médiévale ayant été passés à la trappe car trop british. Ayckbourn ne pouvait se plaindre, sa pièce n’ayant jamais été représentée, sa segmentation posant des problèmes quasi insolubles pour ce qui est de la représentation du temps. La fascination de Resnais pour Aykbourne sera pérenne, puisqu’à Smoking / No smoking succèdera Cœurs, treize ans plus tard et Aimer, boire, chanter en 2014. Ce sera son dernier opus. Tous ces films étant des adaptations de l’univers très curieux du dramaturge.

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, qui ont signé le scénario, se sont de toute évidence régalés. La structure du film est inattaquable, les bons mots pétillent, les comédiens dégustent leur texte… Visiblement ils n’ont pas été les seuls à se régaler, car le film a ramassé pléthore de prix. Soit le Prix Louis Delluc 1993, l’Ours d’argent à Berlin l’année suivante. Et cinq César, pas moins : celui du meilleur film français, celui du meilleur réalisateur, celui du meilleur scénario, celui du meilleur décor (signé Jacques Saulnier, indéracinable complice), celui du meilleur comédien. Pour Arditi bien sûr.

L’intérêt de ce double film est double. Smoking / No smoking est en effet un exercice de style particulièrement ludique, une fantaisie presque adolescente, le choix de fumer ou de ne pas fumer d’un personnage féminin débouchant sur des conséquences et des rencontres différentes. Il est clair que Resnais n’a jamais cessé de se jeter des défis, de chercher encore et toujours le moyen de renouveler son écriture. Mais au-delà, le film peut également être vu comme une réflexion sur le hasard, sur le temps qui passe, sur la difficulté de communiquer ou d’aimer…

Film complètement expérimental et théâtral, mettant en scène seulement deux acteurs, endossant chacun entre 3 et 5 rôles différents. En toute franchise, c'est très déroutant à regarder. A partir d'un pitch de base, à savoir la relation entre deux couples, Resnais joue ...

Lire la suite
8
ChaK_

Bien supérieur à "Smoking"

Bien supérieur à son frère jumeau ("Smoking") malgré une construction évidemment symétrique et similaire, ce "Non Smoking" débute par une succession de scènes à haute teneur émotionnelle (on est dans la droite ligne des meilleurs moments de "Mélo") et gagne donc d'emblée ...

Lire la suite
8
Eric Pokespagne

Histoire alternative au "Smoking". Cette fois-ce Celia Teasdale décide de e pas céder à la tentation et de ne pas fumer et c'est finalement Miles qui arrive avant Lionel. 2h20 de plus, encore plus savourant. Le jeu d'Azéma et d'Arditi ne s'arrête pas de nous amuser, de nous ...

Lire la suite
9
JimAriz
le contexte
A voir également
Affiche du film HASARDS OU COINCIDENCES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE COURAGE D AIMER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES HERBES FOLLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés