NOSFERATU, LE VAMPIRE, UNE SYMPHONIE DE L'HORREUR

Bientôt disponible
Parce que le film adapte en fait Bram Stoker et Dracula sans en avoir les droits
Fantastique / Horreur - 1922 - Allemagne - 89 MIN - Tous publics
Thomas Hutter, un jeune clerc de notaire, est envoyé en Transylvanie pour régler une transaction avec le comte Orlok. Sur la route, des évènements étranges se produisent et on met Hutter en garde : Orlok serait un vampire, un monstre qui se nourrit de sang humain.
7.6 / 10
7.6 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Au 19ème siècle, Thomas Hutter, un jeune clerc de notaire, est envoyé en Transylvanie pour finaliser une transaction avec le comte Orlok, qui souhaite acquérir une propriété en Allemagne. Après un voyage à travers un pays hostile, Hutter est accueilli par le comte dans son sinistre château.

Une série d’évènements étranges font réaliser à Hutter que son hôte est un vampire, un mort-vivant qui se nourrit de sang humain.

Le monstre convoite Ellen, la femme d’Hutter, et part à sa recherche, répandant autour de lui une épidémie de peste.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver NOSFERATU, FANTÔME DE LA NUIT (Werner Herzog réalise en 1979 ce remake de Nosferatu, avec Klaus Kinski, son acteur fétiche, dans le rôle-titre, et Isabelle Adjani) ou encore L'OMBRE DU VAMPIRE (La légende raconte que Max Shreck, interprète de Nosferatu, était un vampire. Ce film imagine l'étrange tournage de ce classique du cinéma.).

Réalisé par