OBLIVION

À partir de 2.99 €
Les vues aériennes de cette Terre du futur sont absolument magnifiques et rendent hommage à ce que nous sommes, aujourd'hui, en train de détruire...
Science-fiction - 2013 - Etats-Unis d'Amérique - 120 MIN - VM - HD - Tous publics
En 2077, sur une Terre dévastée par des attaques d'aliens et le feu nucléaire, seul un technicien et sa compagne sont présents, chargés de surveiller des drones de combat et des plateformes de pompage d'eau de mer. Un jour, un vaisseau se crashe, des survivants à son bord...

Réalisé par

6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Stéphane Boudsocq
Stéphane Boudsocq
CHRONIQUEUR

Bienvenue en 2077. Je sais, dit comme ça, ca fait un choc. Et pourtant le film de Joseph Kosinski va vous plonger dans ce futur pas si lointain. En 2077 donc, notre bonne vieille Terre a été dévastée par une guerre totale avec des extraterrestres. Pour vous la faire courte, nous avons gagné mais l’état de notre petite boule bleue a obligé l’Humanité à migrer dans une gigantesque station spatiale se trouvant dans la banlieue de Saturne. Mais Jack lui est resté.

Jack, c’est Tom Cruise, qui a pour mission pas impossible de surveiller l’extraction des ressources prélevées pour alimenter nos congénères expatriés. Mais quand un vaisseau s’écrase devant ses yeux, la survivante qui en sort bouleverse le quotidien de Jack, qui commence à remettre en cause tout ce qu’on lui avait dit jusqu’ici. Et si finalement la réalité était totalement différente et au combien plus terrifiante ?

Les réponses sont au bout de ce thriller de science-fiction redoutablement efficace, qui offre en plus des images somptueuses d’une planète à l’agonie. Et ça, ce n’est peut-être pas si futuriste que ça !

Le contexte

Tom Cruise

Que faire quand notre planète se trouve dévastée par une invasion alien ou une catastrophe ? les survivants tentent de faire face...

Joseph Kosinski

Les méchants aliens ont décidé de piller notre Terre : ils peuvent le faire à visage découvert dans "Oblivion" ou de manière plus sournoise chez John Carpenter...

MISSION IMPOSSIBLE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS