OCéANE

2013
105 mn
C'est un vrai feelgoodmovie, peace and rock !
Ce film n’est plus disponible
Océane se fait larguer sur une aire d’autoroute. Elle tombe sur Oliboy, un musicien underground de 20 ans son aîné, en route pour une tournée de concerts sur les plages de l’Atlantique. Elle embarque dans sa vieille Volvo jusqu’à sa destination : le camping du Pin Sec, un lieu alternatif où l’on vit au rythme du rock et des vagues...
Ce film n’est plus disponible
Comédie
France
Tous publics
1 min avant
2 min après
Les + de filmo

Sea, sex and sun sont au programme de ce réjouissant premier long métrage, qui ravira aussi les fans de rock et de surf !
C’est en découvrant une plage de Gironde, Le Pin Sec, que Philippe Appietto et Nathalie Sauvegrain ont trouvé l’inspiration de leur tout premier film. La première est réalisatrice et photographe, le second journaliste et réalisateur d’émissions et de documentaires pour la télévision. Ensemble, ils décident de se lancer dans l’aventure du long métrage avec l’envie de filmer un décor, une ambiance, et d’y ajouter leurs références cinématographiques et musicales. Résultat : le duo transforme un coin de l’Atlantique en paradis californien et nous embarque dans un film à l’atmosphère très rock’n’roll.

Océane frappe par le soin apporté à la lumière et à la photographie : les qualités esthétiques du film sont d’autant plus remarquables qu’il a été tourné avec un budget serré. Les deux réalisateurs ont demandé à leur chef opérateur de revoir Le Lauréat de Mike Nichols et Down in the Valley de David Jacobson pour lui donner une idée des lumières chaudes et ouatées qu’ils souhaitaient retrouver à l’écran.

L’énergie du film repose aussi sur le choix de ses comédiens, entre jeunes talents, comme Lou Lesage que l’on avait repérée en lolita dans LOL de Lisa Azuelos, et visages inédits, notamment la révélation Olivier Clastre, alias Oliboy : un comédien très physique doublé d’un musicien de la scène underground à qui l’on doit la chanson « Je vous encule », reprise dans le film. « On connaissait le personnage nocturne, urbain », raconte Philippe Appietto, « on voulait lui inventer un personnage de jour, à la plage et en maillot de bain. On voulait sortir le rock’n’roll des caves et l’exposer au soleil ». Joli programme pour un film à la liberté contagieuse ! 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver UN MONDE SANS FEMMES (Parce que c'est aussi un film de plage qui ne ressemble à aucun autre !) ou encore LA VIE AU RANCH (Les deux films partagent le même producteur : Bernard Tanguy, un homme qui aime donner sa chance aux jeunes talent !).