OFFICIAL SECRETS

À partir de 3.99 €
La vérité est la seule arme de destruction massive.
Policier / Suspense - 2019 - Royaume-Uni|Etats-Unis d'Amérique - 107 MIN - VM - HD - Tous publics
2003 : les Etats-Unis et l’Angleterre souhaitent intervenir en Irak. Katharine Gun, employée des renseignements britanniques, reçoit une note de la NSA : les États-Unis sollicitent l'aide de la Grande-Bretagne pour rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU et les obliger à voter en faveur de l’invasion. Gun prend alors l...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Inspiré d’une histoire vraie n’a rien d’une fallacieuse accroche publicitaire. Official Secrets est le récit minutieux d’un scandale politique qui ébranla le monde, et plus particulièrement l’Angleterre. Nous sommes en 2003, dans le GCHQ, autrement dit les services de renseignements électroniques britanniques. Katharine Gunn y est traductrice et traite, comme ses collègues, toutes sortes de messages. Elle est tenue à la confidentialité. Cependant, un mémo de la NSA, l’agence de sécurité américaine, prie le GCHQ de l’aider à collecter des renseignements sur les membres du Conseil de sécurité de l’ONU, pour influencer certains pays et remporter le vote d’une résolution lourde de conséquences.

Les Etats-Unis pourraient ainsi entrer en guerre contre l’Irak, avec la bénédiction de l’ONU. Ebranlée par cette découverte, Katharine Gunn décide courageusement d’enfreindre la loi britannique sur les secrets d’Etat et alerte le journal The Observer. Elle se dénonce, est arrêtée, voit sa vie familiale menacée et décide de se défendre avec le cabinet d’un brillant avocat, Ben Emmerson, spécialisé dans la défense des droits de l’homme. Ce scandale retentissant contrera les manigances de la NSA mais n’empêchera pas la guerre de George Bush contre l’Irak.

Dès la parution en 2008 d’un récit sur tout ce qu’avait enduré Katharine Gunn jusqu’à son procès, un film fut mis en écriture. Il faut attendre 2018 et le cinéaste sud-africain  Gavin Hood pour voir ce projet concrétisé. Remarqué avec Mon nom est Totsi, il est à l’aise dans les histoires d’espionnage. On lui doit Détention secrète, sur la manière dont les autorités américaines traitent les personnes soupçonnées d’actes terroristes, et Eye in the Sky, un thriller avec Helen Mirren sur l’utilisation problématique des drones. Au bout d’une semaine de travail, il a su gagner la confiance de Katharine Gunn, convaincue qu’il maîtriserait cette complexe histoire et heureuse que la responsabilité du gouvernement britannique puisse de nouveau être mise en lumière.

Réalisé par

6.7 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Keira Knightley

Documentaire de Laura Poitras de 2014 sur le lanceur d'alerte d'Edward Snowden.

Gavin Hood

De Doug Liman, 2010. Autre film inspiré de l'histoire de Valerie Plame, agent de la CIA s'opposant, par les conclusions de son rapports, à la guerre des Etats-Unis contre l'Irak. Elle révèle la vérité à la presse.

A DANGEROUS METHOD