Bande Annonce de OH ! QUE MAMBODécouvrez la bande Annonce de OH ! QUE MAMBO sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10296/fond/10296_w_500.jpg
John Berry
Darío MorenoJean CarmetJean PoiretMagali NoëlMichel SerraultAlberto SordiJean ParédèsLila Rocco

OH ! QUE MAMBO

81 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : John Berry.

Casting : Darío Moreno, Jean Carmet, Jean Poiret, Magali Noël, Michel Serrault, Alberto Sordi, Jean Parédès. Lila Rocco

Synopsis : Modeste caissier dans une banque cannoise, Miguel est méprisé par sa femme et par son escroc de patron. Un soir de déprime, il s’offre un bon repas et l’alcool aidant, il interprète un mambo endiablé. Il est engagé comme chanteur dans le restaurant.

Scénario : Jacques-Laurent Bost, John Berry.
Musique : Guy Magenta.
Pays : France
Tags : Comédie, Le salon de FilmoTV #28, Cabarets, Chanteurs-acteurs, Film des années 1950, de moins de 90 minutes, Artiste.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Oh ! Que mambo, est le cinquième film tourné en France par John Berry, réalisateur américain né à New York en 1917 et ayant fui Hollywood au début des années 1950 pour cause de maccarthysme. En 1959, après Eddie Constantine et Fernandel, il dirige Dario Moreno dans la comédie fofolle et musicale que vous allez voir maintenant.

Vedette pour l’unique fois de sa carrière, le chanteur-fantaisiste y joue le rôle de Miguel Montero, un employé de banque mal marié à une épouse cupide et volage (Magali Noël), bientôt séduite par un prof de gym, gigolo à ses heures : Alberto Sordi (39 ans), déjà vu notamment à cette époque dans les Vitelloni de Fellini.

Injustement accusé de voler la banque qui l’emploie, le bon Miguel sera poursuivi par deux étranges policiers (Jean Poiret et Michel Serrault), alors que l’auteur du hold-up – si hold-up il y a ! – n’est autre que Jo le bègue, alias Jean Carmet ! Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que tout cela finira bien (en tout cas pour Miguel !) et en chansons, puisque ses talents feront de lui une véritable vedette, sous le pseudonyme de… Dario Moreno ! Dans le public du cabaret où il se produit, ne ratez surtout pas la brèvissime et très cocasse intervention de… Charles Aznavour !

Dans un entretien mené par Rui Nogueira et Bertrand Tavernier dans la revue Cinéma en décembre 1968, John Berry qualifie Oh ! Que mambo de « petit bijou » ! Il ajoute : « Ce que j’aime dans ce film, fait dans la joie, ce sont les chassés croisés. Tout le film repose là-dessus. Malheureusement, personne ne l’a aimé. » Sorti la même semaine que les Cousins de Claude Chabrol, Oh ! Que mambo fut, en effet, assez peu chaleureusement accueilli par la presse. « Scénario aussi fantaisiste qu’inconsistant », écrivit Armand Monjo dans l’Humanité. « Prétexte mince pour un chanteur de poids », ajouta Pierre Marcabru dans Combat, préférant à ce long métrage de John Berry, le court métrage d’un inconnu, projeté en première partie : Blue Jeans de Jacques Rozier, futur réalisateur d’Adieu Philippine. Marcabru enjoint vivement ses lecteurs d’aller découvrir ce court métrage, « si, précise-t-il, vous vous sentez le courage de tenir une heure trente minutes devant Dario Moreno. »

Turc par son père, Mexicain par sa mère, Dario Moreno avait 38 ans lorsqu’il décrocha le rôle principal d’Oh ! Que mambo ! En France depuis une dizaine d’années, il y était devenu le plus célèbre ambassadeur des musiques sud-américaines, le roi du calypso, du cha-cha-cha et… du mambo, justement ! On l’avait vu sur la scène du Châtelet aux côtés de Luis Mariano dans le Chanteur de Mexico, mais aussi à l’Olympia et à Bobino avec son propre répertoire, riches d’immortels refrains, tels Si tu vas à Rio ou Brigitte Bardot, Bardot. Au cinéma, sa bonhomie souriante et dynamique fit merveille dans d’innombrables comédies, aujourd’hui un peu oubliées. Dans un autre genre, Henri-Georges Clouzot fit appel à lui en 1953 pour le Salaire de la peur et en 1968 pour la Prisonnière. On se souviendra, également, que Jacques Brel l’avait choisi pour incarner Sancho Panza dans l’Homme de la Mancha. S’il fut, en effet, son partenaire lors de la création du spectacle à Bruxelles, il ne put poursuivre l’aventure à Paris, victime d’une fatale congestion cérébrale, une semaine avant la première au Théâtre des Champs-Elysées.

Dans Vous avez dit Serrault ?, son autobiographie parue en 2001, Michel Serrault se souvient du tournage de ce film, au cours duquel Poiret et lui proposèrent au réalisateur de s’inspirer des personnages qu’ils avaient créés au cabaret : à la fois excentriques, absurdes et burlesques. « Vous voulez faire les Marx Brothers ? Ok ! », répondit John Berry. Le tournage s’étant déroulé à Nice en compagnie d’une bande de copains, dont Jean Carmet, « autant dire que ce qui caractérisa ces quelques semaines ne s’appelle pas mélancolie », concluait Michel Serrault. 

 
le contexte
  • Egalement interprété par
  • Pas si éloigné
    Devant la caméra de Jean Renoir, Michel Simon interprète lui aussi un caissier de banque trop ordinaire. Mais sa vie va prendre un tournant inattendu et cruel.
  • Egalement realisé par
    John Berry
  • Dans le même genre
    Les vedettes du music hall furent aussi celles du cinéma. Avant Dario Moreno, c'est la môme Piaf qui est la vedette de ce film où elle joue... une chanteuse.
A voir également
Affiche du film CES MESSIEURS DE LA FAMILLE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CANICULE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA TRAVERSÉE DE PARIS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LA GUERRE DES MONDES
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film UN HOMME PRESSÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES CHATOUILLES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES FILLES DU SOLEIL

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : DOSSIER 64

à partir de

6.99
 
Affiche du film A STAR IS BORN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film YETI & COMPAGNIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés