ON A VOLé UN TRAM

Bientôt disponible
Parce que la Mexico du film est bien éloignée des cartes postales...
Comédie - 1966 - Mexique - 86 MIN - Tous publics

Juan et Tobias travaillent comme mécaniciens pour la compagnie des tramways de Mexico. Après avoir réparé la rame
n°133, ils apprennent que celle-ci va être mise à la ferraille. Lors d’une nuit d’ivresse, les deux hommes volent le tramway pour lui offrir une dernière ballade.

Réalisé par

6.1 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Juan et Tobias travaillent comme mécaniciens pour la compagnie des tramways de Mexico. Après avoir réparé la rame
n°133, ils apprennent que celle-ci va être mise à la ferraille. Lors d’une nuit d’ivresse, les deux hommes volent le tramway pour lui offrir une dernière ballade.

Ils sont rapidement obligés de faire monter des passagers à bord mais, comme il s’agit de pauvres gens, les conducteurs improvisés refusent de les faire payer. C’est le début d’une longue ballade à travers Mexico, durant laquelle Juan, Tobias et leur tramway vont faire des rencontres étonnantes.

Le contexte

Un des personnages de ce film poignant est un jeune garçon qui se prend pour un tramway. Un des chefs-d’oeuvre de Kurosawa.

Juan Luis Buñuel

Comme les conducteurs de tramway, les chauffeurs de taxi font toujours des rencontres étonnantes. Jim Jarmusch en montre plusieurs exemples, dans différentes villes du monde.

LES CLAMEURS SE SONT TUES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS