ONLY LOVERS LEFT ALIVE

Bientôt disponible
Jim Jarmush, réalisateur de GHOST DOG, revisite la mythologie des vampires
Science-fiction - 2014 - Allemagne|France - 118 MIN - VM - Tous publics
Reclus dans une maison de Detroit, Adam, un musicien underground déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, vit entouré de ses guitares de collection et de ses disques. L'énigmatique Eve, installée à Tanger au milieu de ses livres, décide de le rejoindre. L'histoire d’amour entre Adam et Eve dure en fait depuis plusieurs siècles. Leurs retrouvailles seront bientôt perturbées par l’arrivée d'Ava, l'incontrôlable petite soeur d’Eve.

Réalisé par

7.3 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR
S’il fallait traduire le titre du film de Jim Jarmush, ce pourrait être "les seuls amoureux encore vivants". Ces amants ont pour nom Adam et Eve et entre autres particularités celle d’être des vampires. Mais le réalisateur de Ghost Dog, la Voie du samourai ne fait pas ici dans le cinéma de genre. Son projet était de raconter une histoire d’amour entre deux personnages qui sont incidemment des vampires.

Jarmush a donc imaginé un couple de vampires tendance dandys bohèmes vivant entre Detroit et Tanger et interprété par Tilda Swinton, qu’il avait déjà dirigée dans Broken Flowers, et Tom Hiddleston, vu dans des rôles plus physiques dans Thor ou Avengers. Le cinéaste a aussi demandé à Mia Wasikowska, l’Alice au pays des merveilles de Tim Burton de camper Ava, la turbulente petite sœur d’Eve.

Love story empreinte de mélancolie, Only Lovers left alive a beau prendre ses distances avec les traditions, ses créatures n’en restent pas moins des buveurs de sang et, même si ici les vampires communiquent par skype, pour pouvoir survivre ils doivent s’approvisionner en hémoglobine dans les hôpitaux. Au fait, si les vampires de Jarmush portent des gants de cuir hors de chez eux, c’est juste parce que le réalisateur trouvait que cela leur donnait un "air cool".

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Tilda Swinton y est déjà dirigée par Jim Jarmush

Jim Jarmusch

Cette réalisation de Tony Scott actualise le mythe des vampires

LE TRANSPERCENEIGE