Bande Annonce de ORPHELINEDécouvrez la bande Annonce de ORPHELINE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10968/fond/10968_w_500.jpg
Arnaud Des Pallières
Adèle ExarchopoulosAdèle HaenelGemma ArtertonJalil LespertKarim LeklouNicolas DuvauchelleRobert Hunger-BühlerSergi LópezSolène RigotVega Cuzytek

ORPHELINE

107 mn

Note de SensCritique :

5.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Arnaud Des Pallières.

Casting : Adèle Exarchopoulos, Adèle Haenel, Gemma Arterton, Jalil Lespert, Karim Leklou, Nicolas Duvauchelle, Robert Hunger-Bühler, Sergi López, Solène Rigot. Vega Cuzytek

Synopsis : Kiki passe son enfance à la campagne. Son existence est bouleversée par une tragique partie de cache-cache. Quelques années plus tard, l'adolescente, prénommée Karine, multiplie les fugues et les rencontres amoureuses pour échapper au foyer familial. A 20 ans, la jeune provinciale monte à Paris...

Scénario : Arnaud Des Pallières, Christelle Berthevas.
Tags : Toronto International Film Festival, San Sebastián International Film Festival.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Ce film, c’est le portrait d’une même femme à quatre âges importants de sa vie. La petite fille de la campagne tout d’abord, prise dans une tragique partie de cache-cache. Adolescente ensuite, ballottée de fugue en fugue et d’homme en homme afin de fuir le triste foyer familial. Et puis, jeune provinciale qui monte à Paris et frôle la catastrophe. Femme accomplie enfin mais rattrapée par son passé inavouable. Telle est la trame du scénario co-écrit par le réalisateur Arnaud des Pallières et sa coscénariste Christelle Berthevas.

Quatre personnages par conséquent. Jusque-là, rien d’étonnant. Le cinéaste bouscule en revanche nos habitudes quand il décide de les faire incarner par quatre actrices différentes afin précisément de ne pas enfermer cette femme dans une seule représentation. Au fil de sa vie mouvementée, elle change même de prénom. Ainsi, dans l’ordre chronologique, Kiki sera Vega Cuzytek, Karine Solène Rigot, Sandra Adèle Exarchopoulos et Renée sera Adèle Haenel.

Le problème de la ressemblance physique entre les quatre actrices est d’entrée de jeu laissé de côté par Arnaud Des Pallières. Et ce dernier d’argumenter : « Pourquoi vouloir les faire se ressembler quand chaque âge, on le sait, affirme son image et son identité contre le précédent ? » Ce qui importe au fond c’est la ressemblance morale d’un acteur avec le personnage imaginé. Afin de préserver la singularité de chacun des quatre personnages, aucune actrice n’a vu durant le tournage le travail des autres. Et c’est ainsi que paradoxalement l’héroïne revêt une forme d’universalité.

A l’origine du film Orpheline, il y eut la volonté chez Arnaud des Pallières d’en savoir plus sur l’histoire personnelle de sa coscénariste Christelle Berthevas. Issue d’un milieu rural populaire, elle avait connu une enfance puis une adolescence  cruelle, sombre et excessive pour reprendre les termes du cinéaste lui-même. Sont ensuite apparus les quatre temps décisifs que le cinéaste a décide à un moment de transcrire dans une chronologie inversée, comme s’il s’agissait de remonter aux sources du malaise et du mal-être.

Orpheline est-il pour autant un film féministe ? Notons tout d’abord que les personnages masculins ne sont pas caricaturés. Ensuite, Arnaud Des Pallières a déclaré qu’il avait fait ce film avec le désir de s’approcher de ce qu’est une femme et de voir à travers ses yeux ce monde d’hommes dans lequel les femmes doivent apprendre à vivre. Et le cinéaste d’ajouter comme une profession de foi : «  J’aime et j’admire sans réserve  mon personnage, comme tout ce qu’elle fait. » A chacun ensuite de juger du résultat.

Orpheline est le cinquième long métrage d’Arnaud des Pallières né à Paris en 1961.  Drancy Avenir est en 1996 son premier long métrage. Suivront Adieu en 2004 avec Michael Lonsdale et Aurore Clément puis deux ans plus tard Parc avec Sergi Lopez et Jean-Marc Barr. En 2013, sa fresque historique intitulée Michael Kholhass, d’après Kleist, est en compétition au Festival de Cannes en 2013. Parallèlement Arnaud des Pallières a réalisé une dizaine de documentaires très remarqués également.

Les différents visages d'une même vie

Quatre visages. Quatre âges différents. Quatre actrices pour les incarner. Quatre prénoms, reflets d'une habitude, d'un choix, d'un masque, d'un nouveau départ... Vega Cuzytek en Kiki petite fille, Solène Rigot en Karine préadolescente, Adèle Exarchopoulos en Sandra toute ...

Lire la suite
9
Anne Schneider

Choix audacieux et réussis

J'attendais ce film depuis assez longtemps. Pas pour son synopsis, que je ne connaissais pas spécialement, mais pour son casting qui m'a immédiatement attiré de par son excellence. Je suis donc allée voir ce film sans en attendre quoi que ce soit, en découvrant un réalisateur ...

Lire la suite
7
Zoé Pinelli

Reflets dans des yeux d'hommes*

On peut bouillonner, être agacé(e), énervé(e) en voyant Orpheline qui donne l’impression que l’héroïne fragmentée interprétée par quatre formidables actrices, est tributaire du regard des hommes et seulement d’eux. Pourtant, il ne faudrait pas oublier qu’Orpheline ...

Lire la suite
8
eloch
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Les derniers jours du monde

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Le labyrinthe de Pan

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Into the Wild
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film La mauvaise éducation

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés