Bande Annonce de OSCAR ET LA DAME ROSEDécouvrez la bande Annonce de OSCAR ET LA DAME ROSE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1758/fond/1758_w_500.jpg
Eric-Emmanuel Schmitt
AmirAmira CasarMax Von SidowMichèle LaroqueMylène DemongeotConstance DolléJérôme KircherMathilde GoffartThierry NeuvicBenoît Brière

OSCAR ET LA DAME ROSE

101 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Eric-Emmanuel Schmitt.

Casting : Amir, Amira Casar, Max Von Sidow, Michèle Laroque, Mylène Demongeot, Constance Dollé, Jérôme Kircher, Mathilde Goffart, Thierry Neuvic. Benoît Brière

Synopsis : Oscar, dix ans, séjourne à l’hôpital des enfants où ni les médecins ni ses parents n’osent lui dire la vérité sur sa maladie. Seule Rose, une femme à l’air bougon venue livrer des pizzas, communique avec lui sans détour. Pour le distraire, elle va même jusqu’à lui proposer de faire comme si chaque journée comptait pour dix ans. Et puis, pour qu’il se confie davantage, elle lui suggère aussi d’écrire à Dieu...

Scénario : Eric-Emmanuel Schmitt.
Musique : Michel Legrand.
Pays : Belgique | Canada | France
Tags : Drame, A isoler, Festival Lumière, Avec une maladie, Avec un cancer, Tirés de ....

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Tout petit déjà, Eric-Emmanuel Schmitt, futur dramaturge, romancier, nouvelliste, scénariste, et réalisateur du film que vous allez voir dans un instant, rêvait de cinéma. Lorsque papa, maman et la petite sœur étaient couchés, l’espiègle et insomniaque gamin, né à Lyon en 1960, découvrait Ernst Lubitsch et Max Ophüls, Jean Cocteau et Ingmar Bergman, Greta Garbo et Marlène Dietrich, grâce au Ciné-club de Claude-Jean Philippe et au Cinéma de Minuit de Patrick Brion.

Cet amour du cinéma ne le quitta jamais, même si, devenu normalien et agrégé de philosophie, ce fils de prof de gym commença à faire parler de lui du côté des théâtres parisiens, avec, en 1991, La Nuit de Valognes, une variation sur le mythe de Don Juan et, en 1993, Le Visiteur, un triomphe : révélation théâtrale de l’année et Molières du meilleur auteur et du meilleur spectacle !

Après une succession de succès exceptionnels, autant au théâtre qu’en librairie – il est l’auteur, entre autres, de L'Evangile selon Pilate, Grand Prix des lectrices de Elle, et de La Part de l'autre, consacré à Adolf Hitler, l’homme qu’il fut et celui qu’il aurait pu être – Eric-Emmanuel Schmitt renoue avec son rêve d’enfant, devenant réalisateur en 2006, avec Odette Toulemonde. Catherine Frot y campe une vendeuse de cosmétique carolorégienne – c'est-à-dire qu’elle habite Charleroi, en Belgique – qui a le don de léviter et, surtout, qui parvient à redonner le goût de vivre à un auteur déprimé, piétiné par la critique, Albert Dupontel.

C’est en 2009, trois ans plus tard, qu’il tourne son second film, adapté de l’une de ses pièces, Oscar et la dame rose, triomphalement créée à la Comédie des Champs-Elysées, en février 2003, par Danielle Darrieux qui, à 86 ans, obtenait le Molière de la meilleure comédienne.

Voici donc la version cinématographique de cette pièce, assez différente, puisque Danielle Darrieux était seule en scène. Ici, face à Michèle Laroque, qui reprend le rôle de Rose, la marchande de pizzas « faites avec amour », on découvre le jeune et débutant Amir, dans le rôle d’Oscar, un petit garçon hospitalisé pour un cancer qui ne veut pas guérir. Autour d’eux, vous reconnaitrez Max von Sydow en médecin désarmé, impuissant, Amira Casar en acariâtre infirmière-chef et Mylène Demongeot, l’excentrique maman de la dame rose, le tout sur une musique de Michel Legrand et, parfois, d’Ilitch Tchaïkovski.

Si Oscar et la dame rose n’est, après Odette Toulemonde, que le second film du réalisateur Eric-Emmanuel Schmitt, le cinéma et la télévision n’avaient pas attendu si longtemps pour s’intéresser à son talent d’auteur.

En effet, dès le début des années 1990, son nom apparaît sur le petit écran, en particulier, aux génériques de remakes télévisés de classiques tels que le Senso de Luchino Visconti et le Feu follet de Louis Malle, deux téléfilms signés Gérard Vergez, ou encore L’Auberge de la Jamaïque d’Alfred Hitchcock, revu par Gilles Béhat. Plus tard, il participera aussi à la série Terre indigo, menée par Francis Huster, juste avant que le comédien ne crée, sur scène et avec Alain Delon, ses Variations énigmatiques.

Au cinéma, c’est d’abord avec Jean Marbœuf qu’Eric-Emmanuel Schmitt fait équipe, en coécrivant le scénario de Temps de chien, sortie en mars 1997, retraçant le destin de huit femmes victimes de la société qui les entoure. Ensuite, c’est Gabriel Aghion qui, en 2000, porte à l’écran l’une de ses pièces, Le Libertin, avec Vincent Perez en Diderot, avant que François Dupeyron n’adapte Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, avec Omar Sharif en épicier philosophe.

Le succès d’Eric-Emmanuel Schmitt étant international, on ne s’étonnera pas qu’un acteur suédois, que dis-je un acteur suédois, une star mondiale, comme Max von Sydow accepte d’être dirigé par lui. D’autant que Schmitt avoue une tendresse particulière pour Ingmar Bergman, avec lequel le comédien tourna une bonne douzaine de films, dont son premier grand succès personnel : Le Septième sceau. A propos du réalisateur de Cris et chuchotements, Eric-Emmanuel Schmitt déclare : « Il appartient à mes plus grands souvenirs de cinéma. Bergman aimait le cinéma parce que, disait-il, "c’est le théâtre des visages". J’ai voulu faire du cinéma pour me rapprocher des visages. Et parmi eux il y a celui de Max von Sydow. »

Max von Sydow, 80 ans pendant le tournage d’Oscar et la dame rose, devint, effectivement, célèbre grâce au Septième sceau et à son personnage de chevalier des croisades, Antonius Blok, jouant aux échecs avec la Mort. Depuis, il ne cessa de tourner en Suède et dans le monde entier. Sa filmographie, riche d’une centaine de titres, compte, outre sa collaboration avec Bergman, quelques remarquables moments. Souvenez-vous, il fut Jésus dans la Plus grande histoire jamais contée, le chef de l’espionnage soviétique dans La Lettre du Kremlin, le prêtre exorciste de L’Exorciste, un conspirateur au sein de la CIA dans Les Trois jours du Condor, le capitaine Hortiz dans Le Désert des Tartares, le sanguinaire empereur de la planète Mongo dans Flash Gordon, le premier mari de Romy Schneider dans La Mort en direct, Blofeld, le pire ennemi de James Bond, dans Jamais plus jamais, le docteur Kynes dans Dune, le sinistre mari de Barbara Hershey dans Hannah et ses sœurs, l’inventeur du programme permettant d’éradiquer la criminalité dans Minority Report et le père de Mathieu Amalric dans Le Scaphandre et le papillon, sans oublier sa très brève apparition, face à Jean-Paul Belmondo, dans Un homme et son chien, de Francis Huster.

A propos de Max von Sydow et de son rôle dans son film, Eric-Emmanuel Schmitt déclare : « Il porte en lui la douleur et l’impuissance du docteur Düsseldorf, la vraie et belle faiblesse humaine sur un physique de géant. Il entrait dans ma logique de conte… Alors je l’ai contacté… et je suis tombé sur un de mes lecteurs ! » En effet, lorsque Eric-Emmanuel Schmitt prit contact avec Max von Sydow, celui-ci venait tout juste de lire Oscar et la dame rose !

Un film qui peut se targuer d'être meilleur que le livre (que j'ai beaucoup aimé aussi). C'est rare. On vit l'histoire à 100 % : on rit aux éclats, on pleure toutes les larmes de son corps (c'est d'ailleurs étrange au cinéma, d'entendre une salle laisser échapper des sanglots), ...

Lire la suite
10
Patatovore

Beaucoup d'émotion

Après avoir lu le livre il y a longtemps et tellement apprécié, une histoire pleine d'émotions, bien écrite... Le film est également une belle réalisation ! Les personnages sont touchants, sincères. Beaucoup de larmes d'émotion mais aussi de sourire et pas d'amertume ...

Lire la suite
10
Emyrky

Une claque qui dit "Bouge-toi !".

Une adaptation du livre plus que réussie, j'ai adoré ! Oscar, ce petit garçon atteint d'un cancer, et cette dame rose, mamie rose, qui va le soutenir et l'accompagner jusqu'au bout de sa vie, jusqu'à Dieu; en lui proposant d'écrire chaque jour à ce dernier. Pour moi c'est ...

Lire la suite
8
victorcuau
le contexte
A voir également
Affiche du film CAMPING 3

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L EXORCISTE 2 : L HÉRÉTIQUE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film PARLE AVEC ELLE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés