Bande Annonce de PARADIS PERDU (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de PARADIS PERDU (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp://
Abel Gance
André AlermeElvire PopescoFernand GraveyMicheline PresleRobert PizaniCarine NelsonGaby AndreuGérard LandryJeanne MarkenLaure PailletteMarcel DelaitreMonique RollandRobert Le ViganRoger MonteauxAnne ByronDora DollEdmond BeauchampJean BrochardJean MarconiLes Bluebell GirlsLiliane LesaffreMarcel PérèsNicolas AmatoNoël DarzalRaymonde DevarennesRivers Cadet

PARADIS PERDU (VERSION RESTAURÉE)

92 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Abel Gance.

Casting : André Alerme, Elvire Popesco, Fernand Gravey, Micheline Presle, Robert Pizani, Carine Nelson, Gaby Andreu, Gérard Landry, Jeanne Marken, Laure Paillette, Marcel Delaitre, Monique Rolland, Robert Le Vigan, Roger Monteaux, Anne Byron, Dora Doll, Edmond Beauchamp, Jean Brochard, Jean Marconi. Les Bluebell Girls

Synopsis : Durant le bel été 1914, à l'orée de la première guerre mondiale, le jeune peintre Pierre rencontre la ravissante Janine qui est coursière dans une petite maison de couture parisienne. Pierre, inspiré par sa muse, conçoit des robes rencontrant un vif succès. Mais la grande guerre fissure ce fragile bonheur, et Pierre doit partir pour le front. Janine restée seule travaille désormais dans une usine de munitions, malgré sa santé précaire et sa grossesse. Lorsque le poilu est enfin démobilisé, il doit affronter de nouvelles épreuves...

Scénario : Abel Gance, Joseph Than.
Musique : Hans May, Roger Fernay.
Pays : France
Tags : Drame, Editions Originales, Patrimoine français remasterisé, Guerre / Western.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Abel Gance est considéré à très juste titre comme un grand cinéaste du muet, visionnaire, innovateur, applaudi pour le sens épique de ses mises en scène. L’échec de LA FIN DU MONDE en 1930 le conduit à accepter des commandes que la critique, et Gance lui-même, ont tendance à déconsidérer. Il démontre pourtant encore son sens de la tragédie et du lyrisme dans plusieurs films, dont PARADIS PERDU qu’il tourne en 1939.
Le cinéaste de LA ROUE n’a jamais craint les excès du mélodrame. Il les affronte sans détour dans ce film qui démarre avec la légèreté d’une comédie frivole pour mieux s’assombrir en tragédie. A l’insouciance d’un 14 juillet 1914 succède bientôt la mobilisation générale. Le joli couple, à peine formé par Fernand Gravey et Micheline Presle, est séparé par les événements. Gance juxtapose les genres pour mieux souligner l’absurdité de la guerre et ses ravages. Quarante minutes après un film insouciant, situé dans le milieu sophistiqué de la mode, Gance plonge dans les tranchées de 14-18.
La jeune femme meurt en accouchant. Revenu de la guerre, le veuf inconsolable vit dans le souvenir des 21 jours de bonheur, sans cesse rappelé à lui par la ressemblance de sa fille à son épouse défunte. Fernand Gravey, vieilli, à l’épreuve des coups du sort, porte ce drame avec une bouleversante sincérité. La réalisation de Gance reste discrète dans ses effets lyriques.
Le peintre intransigeant, piétinant les conventions sociales, modernisant le milieu codifié de la haute-couture, peut se voir comme le portrait du créateur Abel Gance, accroché à son indépendance. Le Paradis perdu serait-il simplement la transposition d’un cinéma perdu, derrière lequel il courrait désespérément, espérant jusqu’à sa mort tourner son CHRISTOPHE COLOMB ?
Il retrouve dans ce mélo un thème fort de son œuvre : la condamnation de la guerre. Plus séduit par l’émotion discrète de PARADIS PERDU que par la démesure des œuvres les plus célébres de Gance, le critique Jacques Lourcelles écrit que « sur le plan de la dénonciation antibelliciste, ce petit mélo modeste et attachant possède une efficacité égale, sinon supérieure, à celle de J’ACCUSE ». Ici, subtilement, la guerre ne s’invite que par une poignée d’images d’archives. Gance concentre le récit sur les personnages et les drames intimes que la guerre provoque.
A l’image de Fernand Gravey qui libère le corps de Micheline Presle du corset de haute-couture pour une robe plus audacieuse, plus libre, la première partie, précédant la guerre, témoigne d’une mise en scène fluide, sans afféteries. Les seconds rôles, comme Alerme ou Robert Le Vigan, sont irrésistibles. On se croirait presque dans un songe merveilleux, porté par le coup de foudre des personnages. En venant briser ce rêve, la guerre entraîne le cinéaste dans quelques conventions plus lourdes, celles du mélodrame.

(...) PARADIS PERDU tourne autour d’une chanson, interprétée vers le début du film. En fait, aussi importante qu’elle soit, on l’écoute sans vraiment la comprendre, car on est bien plus absorbé par ce qui se joue devant nous… Soit la rencontre de Pierre et Janine. ...

Lire la suite
9
LeBlogDuCinéma
le contexte
  • Egalement interprété par
    Micheline Presle
  • Pas si éloigné
    bercail et vont rencontrer une ascension foudroyante grâce à la prohibition. Ce Film noir aborde notamment le thème des conséquences de "La grande guerre".
  • Egalement realisé par
    Abel Gance
  • Dans le même genre
    L’évolution psychologique d'un soldat français d'abord idéaliste durant la guerre 14-18, mais qui perdra vite ses illusions dans les tranchées. D'après un roman à succès de Roland Dorgelès.
A voir également
Affiche du film LES MISÉRABLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ARMOIRE VOLANTE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film J ACCUSE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE TOUBIB (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés