PARADIS PERDU

2012
93 mn
Ce film n’est plus disponible

2012
93 mn
Ce premier long métrage repose sur un superbe couple de comédiens.
Lucie, 17 ans, vit avec son père, Hugo, dans une pépinière isolée du sud de la France. Le travail quotidien au contact de la nature les absorbe et comble le manque de la mère, partie depuis un an sans donner de nouvelles. Un jour, celle-ci revient, provoquant la jalousie et la colère incontrôlée d'Hugo…
Ce film n’est plus disponible
Drame
France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Passionnée par les liens unissant un père à son enfant, Eve Deboise explore dans son premier long métrage l’ambivalence des sentiments d’un homme pour sa fille unique, qu’il élève seul depuis la disparition de sa mère.Pour incarner à la fois la douceur de l’amour paternel et la violence de l’homme jaloux, Eve Deboise fait appel à Olivier Rabourdin, connu du grand public pour son interprétation d’un prêtre catholique dans Des hommes et des dieux, de Xavier Beauvois. Découvert en 1989 dans le Hamlet mis en scène par Patrice Chéreau, le comédien s’est longtemps fait une spécialité des seconds rôles, tous genres confondus.
Face à lui, on retrouve Pauline Etienne, révélée adolescente et au côté de Michel Piccoli dans Le Bel âge. Lestée de quelques kilos pour les besoins de Paradis Perdu, elle se glisse avec beaucoup de naturel dans la peau de cette jeune fille sensuelle : « Je ne voulais pas que Lucie soit une lolita », expliquait Eve Deboise à la sortie de son film, « mais il y a une plénitude dans le visage de Pauline, une lumière qui se dégage de sa peau, qui répondaient à mon envie de quelque chose de charnel ».
Marqué par une mise en scène très sensorielle, ce premier long métrage flirte avec l’univers du conte, en particulier à travers le personnage du père, un « ogre touchant » selon la réalisatrice, qui n’est pas sans rappeler le Barbe Bleue  de Charles Perrault.

 

 

 

 
Dans le même genre vous pouvez trouver Y AURA-T-IL DE LA NEIGE À NOËL ? (Les deux films partagent une même sensibilité dans l'analyse des rapports familiaux.) ou encore KAOS (Pour la dimension du conte que l'on retrouve dans Paradis Perdu.).