PARDONNEZ-MOI

À partir de 2.99 €
Parce que le premier film de Maïwenn (17 jours de tournage) confine à l'autobio
Drame - 2006 - France - 78 MIN - VF - Tous publics

Violette, jeune actrice enceinte de son premier enfant décide de réaliser un documentaire sur sa propre famille. A la recherche d’une vérité qui fait mal, elle interroge ses parents, rencontre le père biologique de sa petite sœur et cause des remous qui affectent tout son entourage, à commencer par elle-même.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Isabelle Danel
Isabelle Danel
CHRONIQUEUR

Pardonnez-moi est le premier long métrage réalisé par Maïwenn, avant Le Bal des actrices (2009) et Polisse (2011). Née le 17 avril 1976, elle fait ses débuts devant la caméra à quatre ans dans L’Année prochaine si tout va bien de Jean Loup Hubert (1981), et deux ans plus tard incarne Isabelle Adjani enfant dans L’Eté meurtrier de Jean Becker (1983). Après quelques petits rôles à la télévision et même au théâtre sous la direction d’Antoine Vitez, elle partage l’affiche avec Johnny Hallyday à 15 ans dans La Gamine d’Hervé Palud (1992). Elle rencontre Luc Besson qu’elle épouse, avec lequel elle aura une fille en 1993 et qu’elle suivra aux Etats-Unis. Bien qu’elle joue de petits rôles dans deux films de ce dernier - Léon (1994) et Le Cinquième Elément (1997) -, elle s’éloigne volontairement des plateaux pour reprendre des études. Après leur séparation, elle se lance dans l’écriture d’un spectacle autobiographique, Le pois chiche (2001), qu’elle interprétera seule en scène au Café de la Gare pendant plusieurs années. Comme Philippe Caubère avant elle, elle y joue tous les rôles —elle-même, ses parents, ses frères et sœurs— et distille quelques vérités et cruautés sur un mode dérisoire et comique.

Maïwenn prend aussi des cours de scénario et revient au cinéma en 2003 aux côtés de Cécile de France et sous la caméra d’Alexandre Aja dans le polar d’horreur Haute tension. L’année suivante, elle réalise son premier court, I’m an actrice, où elle dirige sa propre fille Shana Besson, alors âgée de dix ans, dans le rôle d’une enfant poussée par sa mère à passer des castings et devenir ainsi la comédienne qu’elle n’a pas eu la chance d’être. Maïwenn y tient le rôle de cette dernière, c’est à dire un personnage directement inspiré de sa propre génitrice. Tous ces miroirs tendus sont aussi le cœur de Pardonnez-moi, son premier long métrage en 2006. Elle y interprète le personnage de Violette, son double comme dans Le Pois chiche et y fait face aux vérités enfouies de sa famille, déterrant des secrets avec sa petite caméra braquée sur chacun des membres de son entourage.

Autour d’elle, Maïwenn a rassemblé Marie-France Pisier dans le rôle de sa mère et Pascal Greggory dans celui de son père. Une photo des deux acteurs au Festival de Cannes 1979, lors de la présentation du film d’André Téchiné Les Sœurs Brontë trône sur le frigo familial. Elle les montre côte à côte en tenue de gala, jeunes et beaux : un vrai couple de cinéma. Pour compléter la fratrie, l’actrice-réalisatrice a fait appel à Hélène de Fougerolles et Mélanie Thierry, dont l’investissement dans ce drôle de drame est palpable. Souvent comparé à Festen de Thomas Vinterberg, Pardonnez-moi ressemble surtout à Maïwenn. Emporté et enfantin, séduisant et agaçant. Et puis sincère. Furieusement sincère…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Premier long métrage d’une actrice française passée derrière la caméra pour raconter une histoire personnelle.

Maïwenn

Lors d’une réunion de famille, de terribles secrets sont révélés par le fils aîné, Christian, dont la soeur est morte un an auparavant.

RIEN DE PERSONNEL DE MATHIAS GOKALP (2008)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec l'offre de téléchargement légal de films FilmoTV, voir vos films à domicile c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, un système multiécrans : PC classique, application système Android, iOS et tablettes PC, TV par câble, smartTV, tout est possible ! Profitez de vos films d'horreur en abonnement VOD illimité ou de vos films à suspense à voir en téléchargement légal. Pour cela parcourez nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.