PARIS QUI DORT

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Pour René Clair qui ouvrait sa carrière (en 1923) en servant le genre le moins français qui soit, la science fiction
Science-fiction - 1925 - France - 34 MIN - VF - Tous publics

Albert est le gardien de nuit de la Tour Eiffel. A son réveil, il est aussi l’une des six personnes encore présentes dans la ville de Paris qui s’est désertifiée durant la nuit.

Réalisé par

7.1 / 10
Les avis surSens Critique
Tellement à propos durant ce confinement !!....

Excellent, poétique, et drôle. Une occasion rare de découvrir Paris vide ou animée en 1923 à travers les facéties de quelques personnages pris dans une situation bien étonnante : Paris presque vide et paralysée par les rayons d'un savant très créatif. Le gardien de la ...

Lire la suite8Par Diogène Etsonchien
René Clair en quelques films : mouvement, modernité, vitalité

À l'occasion de la ressortie en DVD de quatre films de René Clair : Entr'acte, Paris qui dort, Le Dernier Milliardaire et Le Silence est d'or, j'ai pu entrer pour la première fois dans l'univers cinématographique de ce metteur en scène aujourd'hui méconnu. Pourtant, il y ...

Lire la suite7Par WeSTiiX

Un matin Paris s’endormit, …et le matin seulement Albert, le gardien de nuit de la Tour Eiffel, se lève. Il fait comme tout les matins, il se dirige vers la plateforme d’observation pour fumer sa première cigarette matinale. Quelle belle journée ! Le spectateur se régale ...

Lire la suite10Par Tobias Machulski

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Henri Rollan

Parce que c'est aussi un court métrage mettant en scène un conducteur perdu dans une ville quasi déserte après un léger accident

René Clair

Parce que c'est également un court métrage de science-fiction

FANFAN LA TULIPE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS