Bande Annonce de PARIS S'EVEILLEDécouvrez la bande Annonce de PARIS S'EVEILLE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/8382/fond/8382_w_500.jpg
Olivier Assayas
Jean-Pierre LéaudJudith GodrècheThomas LangmannAntoine BaslerEdouard MontouteEric DavironMartin LamotteMichèle FoucherOunie LecomteEric de RoquefeuilLaurent JaquetPatrick SabourinSacha Boselli

PARIS S'EVEILLE

91 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Olivier Assayas.

Casting : Jean-Pierre Léaud, Judith Godrèche, Thomas Langmann, Antoine Basler, Edouard Montoute, Eric Daviron, Martin Lamotte, Michèle Foucher, Ounie Lecomte, Eric de Roquefeuil, Laurent Jaquet, Patrick Sabourin. Sacha Boselli

Synopsis : Adrien, 19 ans, arrive de Toulouse à Paris et retrouve son père, Clément, qui travaille à la télévision et qu’il n’a pas vu depuis quatre ans. Clément vit une relation orageuse avec une très jeune femme de vingt ans, Louise. Celle-ci passe des castings dans l’espoir d’être animatrice dans une émission. Perdue, elle se drogue. Adrien et Louise tombent amoureux, elle le suit dans un squat où il a trouvé refuge, auprès de son ami Victor, père d’une petite fille qu’il a eu avec Agathe. Adrien a gagné une grosse somme d’argent en rendant service à un petit truand toulousain qui a été arrêté. Depuis, Adrien se cache, persuadé qu’il a été donné à la police. L’amour que Louise et Adrien partagent  pourrait les remettre sur des rails. Et changer leur vie…

Scénario : Olivier Assayas.
Musique : John Cale.
Pays : France | Italie
Tags : Drame.

Film pas encore disponible

Troisième long métrage d’Olivier Assayas après Désordre et L’Enfant de l’hiver, Paris s’éveille a en commun avec les films précédents un regard sur de très jeunes gens de leur temps, à la fois libres et perdus. Il y a quelque chose de très spontané et en même temps de très travaillé dans la façon dont Assayas, auteur du scénario, nous donne à voir ses personnages.

Adrien est un jeune homme de 19 ans, qui est parti de chez sa mère et arrive chez son père qu’il n’a pas vu depuis quatre ans. Celui-ci, Clément, qui travaille à la télévision en dilettante, vit une liaison tumultueuse avec une fille beaucoup plus jeune que lui, Louise, 20 ans. Celle-ci est sans doute la plus vivante des trois : avide de reconnaissance, elle cherche à tout prix à entrer à la télé, mais elle est aussi salement accrochée à la drogue. Sa rencontre avec Adrien, leur histoire d’amour, pourrait tout changer pour eux deux. Sorti au tout début des années 1990,  le film capte quelque chose de l’air du temps, d’une lourdeur ambiante qui donne peu d’espoirs aux quadragénaires comme à leurs enfants en train d’accéder à l’âge adulte. La caméra attrape les corps et les visages, ne juge ni n’explique personne mais accompagne plutôt leurs va et viens, leurs mouvement incessants. C’est fluide, vibrant, dense.

A la fois tragique et porteur d’espoir, puisque si le monde ne peut plus grand chose pour les jeunes gens, eux peuvent encore peut-être réinventer quelque chose du sentiment amoureux et de l’attachement. Peut-être… Judith Godrèche et Thomas Langmann (qui a ensuite quitté le devant des caméras pour devenir producteur) sont vibrants face à Jean-Pierre Léaud, figure paternelle flottante, et qui trimballe avec lui tout le cinéma de la Nouvelle Vague qui l’a fait naître à l’écran, dans Les Quatre Cents Coups de François Truffaut. Nouvelle Vague qui est fondatrice de la cinéphilie d’Olivier Assayas, et dont il est, avec quelques autres réalisateurs français désormais sexagénaires, l’un des «enfants».

Jean-Pierre Léaud, né en 1944, a commencé au cinéma dans La Tour prends garde ! de Georges Lampin sorti en 1957, mais c’est Truffaut qui le révéla aux yeux du monde avec Les Quatre Cents Coups. Il avait quinze ans, il était gouailleur, original, différent. Il le reste à jamais le personnage d’Antoine Doisnel qu’il a repris au fil de sa vie et de son âge dans Antoine et Colette, sketch de L’Amour à vingt ans (1962), Baisers volés (1968), Domicile conjugal (1980) et L’Amour en fuite (1979) est un exemple unique dans l’histoire du cinéma français et ce rôle ne cesse de lui coller à la peau. Il a pourtant été l’un des acteurs-fétiches de la Nouvelle Vague, surtout chez Jean-Luc Godard (Pierrot le fou, Masculin féminin, Alphaville, Made in USA, Week end, La Chinoise, Le Gai Savoir, Détective), mais aussi chez Jean Eustache (Le Père Noël a les yeux bleus, La Maman et la Putain), Philippe Garrel (La Concentration, La Naissance de l’amour), Jacques Rivette (Out One), Luc Moullet (Une aventure de Billy the Kid), Pierre Kast (L’Herbe rouge).

Il a aussi retrouvé Truffaut à deux reprises dans Les Deux Anglaises et le Continent et La Nuit américaine. Lorsque de plus jeunes cinéastes s’intéressent à lui, comme Olivier Assayas qui le distribuera aussi dans Irma Vep, quelque chose de sa filmographie passée s’incarne toujours et apparait en surimpression. Même quand il joue des personnages très fantasques comme dans Pour rire ! de Lucas Belvaux (1996), ou très noirs comme dans J’ai engagé un tueur d’Aki Kaurismäki (1991) ou L’Affaire Marcorelle de Serge Le Péron (2000). Dans la très belle rêverie du Taiwanais Tsai Ming Liang, Et là bas quelle heure est-il (2001), ou dans la délicieuse tragi-comédie Camille redouble de Noémie Lvovsky (2011), il est cette figure tutélaire, ce fantôme aux yeux écarquillés et à la voix si singulière qui hante éternellement le cinéma.
le contexte
  • Egalement interprété par
    Jean-Pierre Léaud
  • Pas si éloigné
    Un film totalement différent mais sorti à Paris la même semaine que celui d’Olivier Assayas.
  • Egalement realisé par
    Olivier Assayas
  • Dans le même genre
    Film dans lequel une très jeune fille (Judith Godrèche, ici, comme dans Paris s’éveille) navigue entre un garçon de son âge (Melvil Poupaud) et le père de celui-ci, incarné par le réalisateur du film Jacques Doillon.
A voir également
Affiche du film PAPA

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film OUT 1 : EPISODE 2/8 DE THOMAS A FRÉDÉRIQUE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DEMONLOVER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés