PAS D'AMOUR SANS AMOUR

À partir de 2.99 €
Pour la galerie de personnages qui gravitent dans l'orbite d'Evelyne Dress dans son premier film comme réalisatrice
Comédie - 1993 - France - 90 MIN - VF - Tous publics
Eva vend des stages de sports extrêmes. Michel, son associé, plane un peu et, en pleine rupture, l’exhorte à plus de résultat. Mais tous ses clients sont plus intéressés par elle que par ses stages, or comme elle s’est interdit toute relation depuis une séparation amère, elle commence à se demander s’il elle ne va pas coucher pour gagner des contrats. D’autant que sa sœur, pourtant mariée et heureuse en ménage, est délurée et que sa mère et ses copines l’incitent à se lancer. Mais l’amour est plus proche que prévu.

Réalisé par

5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Jean-Christophe Berjon
Jean-Christophe Berjon
CHRONIQUEUR

Evelyne Dress, qui avait fait comme comédienne ses premiers pas à l’écran dans Hibernatus et été repérée dans Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause ! de Michel Audiard, remportait, en 1979, son plus gros succès populaire avec Et la tendresse ?... Bordel ! qui figurait parmi les plus gros succès du box-office, devant Alien, Superman, Voyage au bout de l’enfer ou Manhattan, rien que ça ! Par la suite, Evelyne Dress apparut dans une vingtaine de films dont Putain d’histoire d’amour de Gilles Béhat ou La Nuit de Varennes de Ettore Scola.

Vous allez découvrir sa seule réalisation, tournée en 1993 (année où le box-office était asphyxié par Les Visiteurs). Elle devenait ainsi l’une des premières actrices à oser passer à la réalisation, à peu près en même temps que Tonie Marshall, la regrettée Marie-France Pisier, Nicole Garcia ou Brigitte Roüan, et avant Agnès Jaoui, Zabou Breitman, Valérie Bruni-Tedeschi, Valérie Lemercier, Isild Le Besco, Julie Delpy, Anne Le Ny, Maïwenn, Isabelle Mergault, Sandrine Bonnaire ou Valérie Donzelli.

Après une jolie carrière en salles, le film a remporté un gros succès lors de ses divers passages à la télévision où il a rassemblé jusqu’à 7 millions et demi de spectateurs. En bon "film de femme", il propose une galerie de personnages féminins assez large, de la grand-mère aux jeunes femmes. La dévoreuse d’hommes, la femme épanouie, la timide, la curieuse, la femme enceinte, celle en pleine rupture, la bonne copine : elles sont toutes peintes avec amusement et fougue !

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Evelyne Dress

Deux collègues de travail liés par l’amitié finissent, des années après, par comprendre et s’avouer l’amour qui les a toujours unis

Evelyne Dress

Jean-Luc Bideau et Evelyne Dress à l’affiche d’une galerie de portraits de couples des années 80.

PUTAIN D’HISTOIRE D’AMOUR (GILLES BÉHAT, 1981)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité