Bande Annonce de PAS DE SCANDALEDécouvrez la bande Annonce de PAS DE SCANDALE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2958/fond/2958_w_500.jpg
Benoît Jacquot
Fabrice LuchiniIsabelle HuppertVincent LindonAndréa ParisyAnne FontaineSophie AubryThérèse LiotardVahina GiocanteGregori DerangèreJean DavyLudovic Bergery

PAS DE SCANDALE

102 mn

Note de SensCritique :

5.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Benoît Jacquot.

Casting : Fabrice Luchini, Isabelle Huppert, Vincent Lindon, Andréa Parisy, Anne Fontaine, Sophie Aubry, Thérèse Liotard, Vahina Giocante, Gregori Derangère, Jean Davy. Ludovic Bergery

Synopsis : Il y a quelques mois encore, Grégoire Jeancourt faisait figure de modèle social. Ce grand patron semblait avoir tout réussi : sa vie et sa carrière... Mais la prison a tout changé ! Quand il quitte sa cellule, l'ex capitaine d'industrie n'est plus le même homme. Sa femme, son frère, ses enfants et ceux qui composaient hier encore son entourage ne vont pas tarder à mesurer la profondeur de cette métamorphose...

Scénario : Benoît Jacquot, Jérôme Beaujour.
Musique : Benjamin Britten.
Pays : France
Tags : Comédie.

Film pas encore disponible
Les plus hauts sommets sont souvent suivis de descente toutes aussi impressionnantes. Une règle qui vaut pour le Tour de France comme pour les capitaines d’industrie ! Dans Pas de scandale, Benoît Jacquot suit les pas d’un grand patron rattrapé par les affaires et jeté en prison. A sa sortie, ce n’est évidemment plus le même homme.

Une transformation physique et psychologique qui va dérouter ses proches, à commencer par sa femme, ses enfants et son frère...Pour incarner cet ex cador du CAC 40, jadis virevoltant et devenu taiseux, le cinéaste a fait appel à un grand bavard : Fabrice Luchini. Un contre-emploi  judicieux : tout passe, vous allez le voir, par les regards lourds de sens et bien plus efficaces que les mots.

Isabelle Huppert et Vincent Lindon complètent un casting à la fois racé et populaire qui tranche avec la filmographie de Jacquot, généralement beaucoup plus exigeante.  A l’arrivée, une œuvre à part qui pourra déconcerter ses fidèles mais qui prouve que ce réalisateur étiqueté « auteur » est capable d’adoucir son propos sans pour autant se renier...
Tapie, Botton ou Le Floch-Prigent : les grands patrons passés par la case prison ont toujours suscité la curiosité de la presse et du public. Bizarrement, le cinéma français s’est peu intéressé à leurs destins brisés, à l’inverse d’Hollywood où ces accidents industriels et humains ont donné naissance à quelques grands classiques. Wall street, Le dernier nabab ou Larry Flynt sont autant d’exemple réussis de film sur l’entreprise qui n’oublient pas les êtres de chair et d’os. Benoît Jacquot creuse justement cette veine-là : Grégoire Jeancourt, son chef d’entreprise ressort transfiguré par ses 4 mois passés derrière les barreaux. Acteur de la société, il en devient le témoin. Parole rare, gestes économes, il s’éloigne de ceux qui faisaient hier son quotidien pour se rapprocher de ceux qu’il ignorait...  

Parabole brillante du futile et de l’essentiel, Pas de scandale n’a rien de la fable bobo-sociétale très en vogue en ces temps de crise. Le tremblement de terre intime vécu par Luchini n’a rien d’un séisme en surface. Mutisme soudain, isolement dans la chambre d’amis, passion pour un salon de coiffure de quartier, sa métamorphose est complexe mais profonde. Le réalisateur amplifie le phénomène en filmant l’appartement désert ou les rues vides du 16e arrondissement. Un sens de l’épure déjà développé dans d’autres films comme La désenchantée, L’école de la chair ou Villa Amalia. Le vide chez lui rempli tout l’espace.

Cette fois cependant, la comédie pointe sous le drame. Un rire cruel et lunaire qui dérange autant qu’il rassure : finalement, tout n’est peut-être pas si noir ou si perdu...C’est en s’entourant de fidèles comme Luchini ou Huppert qu’il parvient lui aussi cette  évolution de style, épousant jusqu’au bout les contours mouvants de son personnage principal. Benoît Jacquot a le goût des sujets difficiles et trace depuis près de 40 ans un chemin tortueux mais passionnant à suivre. Une ballade commencée dans les pas de Marguerite Duras pour qui il fut assistant-réalisateur et acteur dans Indian song notamment.

Un drame avec une ambiance particulière, j'ai apprécié la façon dont l'auteur installe son histoire et présente ses personnages. Dommage que par la suite, le manque d'enjeu nuise au récit. Sur la réalisation, le travail de Jacquot est simple mais pas dénué de belles séquences. ...

Lire la suite
7
Ygor Parizel
le contexte
  • Egalement interprété par
    Fabrice Luchini
  • Pas si éloigné
    Comment vit-on la prison, privation de liberté et de moyens, quand on est un business-man jusqu'ici habitué au luxe et à la possibilité de vivre tous ses rêves ?
  • Egalement realisé par
    Benoît Jacquot
  • Dans le même genre
    Point commun majeur de ces deux films : Fabrice Luchini ! Dans les deux cas, il joue un homme à la situation (apparemment) bien établie, qui va devoir du jour au lendemain revoir tous ses principes.
A voir également
Affiche du film TOUT ÇA... POUR ÇA ! (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHASSEURS DE DRAGONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés