PASSE TON BAC D'ABORD

1979
81 mn
À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés

1979
81 mn
Parce que les décors du Nord (ici Lens) plaisent à Pialat, pourtant originaire d'Auvergne

Lens, dans le Nord de la France, à la fin des années 70. Une bande de jeune de terminale s’apprêtent à passer le bac. Pourquoi faire ? Tous viennent d’un milieu social défavorisé, sont des élèves médiocres, avec le chômage comme seul avenir. Et puis ils ont mieux à faire : trainer dans les bars, draguer, coucher...

Elisabeth présente son petit ami Philippe à ses...

À la carte à partir de 2.99 € | -50% pour les abonnés
Drame
France | Canada
Tous publics
VF

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Passe ton bac d’abord est envisagé par son auteur, Maurice Pialat, comme une sorte de suite de son premier long métrage, L’Enfance nue. A l’époque, le cinéaste vient d’essuyer un échec public avec La Gueule ouverte, son film le plus sombre. Il cherche l’inspiration et la déniche en revoyant Pierrette, une des comédiennes enfants de L’Enfance nue, devenue ado et fugueuse avec son copain. C’est de l’observation de ce couple que surgit le projet.

En lançant l’idée d’un film sur les adolescents, Pialat se retrouve au milieu d’une vague commercial de films du même acabit, mais à l’atmosphère résolument plus légère. A nous les petites anglaises a déjà triomphé sur les écrans et Diabolo Menthe sortira pendant le tournage. Avec Passe ton bac d’abord, le réalisateur propose justement une sorte de contre point sans concessions au ton sucré de ces œuvres.

Les jeunes du film traînent donc dans une ville dévasté du nord, Lens, et Pialat aborde de front le grand absent des autres chroniques adolescentes : les perspectives d’avenir bouchées, et le sentiment de voir sa vie finie et réglée, à peine ce fameux bac passé. Cette lucidité presque radicale va rencontrer un succès public surprenant, et surtout influencer profondément toute une génération de cinéastes français.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LA VIE DE JÉSUS (Une autre description crue de la jeunesse du Nord de la France, entre ennui et désespoir.) ou encore NOS 18 ANS (Une autre vision de la jeunesse, bien plus joyeuse, même si l'échéance du baccalauréat est toujours angoissante.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné