Bande Annonce de PASSE TON BAC D'ABORDDécouvrez la bande Annonce de PASSE TON BAC D'ABORD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5322/fond/5322_w_500.jpg
Maurice Pialat
Annick AlaneJean-François AdamMichel CaronPhilippe MarlaudSabine HaudepinChristian BouilletteFabienne NeuvilleValérie Chassigneux

PASSE TON BAC D'ABORD

81 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Maurice Pialat.

Casting : Annick Alane, Jean-François Adam, Michel Caron, Philippe Marlaud, Sabine Haudepin, Christian Bouillette, Fabienne Neuville. Valérie Chassigneux

Synopsis : Lens, dans le Nord de la France, à la fin des années 70. Une bande de jeune de terminale s’apprêtent à passer le bac. Pourquoi faire ? Tous viennent d’un milieu social défavorisé, sont des élèves médiocres, avec le chômage comme seul avenir. Et puis ils ont mieux à faire : trainer dans les bars, draguer, coucher... Elisabeth présente son petit ami Philippe à ses parents et il s’installe chez eux. Agnès, elle, est en couple avec Bernard, un séducteur impénitent qui rêve d’aller à Paris pour faire de la musique. Pour s’éloigner de ses parents, Agnès finit par épouser Rocky, un camionneur.

Scénario : Maurice Pialat.
Musique : Voyage.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Passe ton bac d’abord est envisagé par son auteur, Maurice Pialat, comme une sorte de suite de son premier long métrage, L’Enfance nue. A l’époque, le cinéaste vient d’essuyer un échec public avec La Gueule ouverte, son film le plus sombre. Il cherche l’inspiration et la déniche en revoyant Pierrette, une des comédiennes enfants de L’Enfance nue, devenue ado et fugueuse avec son copain. C’est de l’observation de ce couple que surgit le projet.

En lançant l’idée d’un film sur les adolescents, Pialat se retrouve au milieu d’une vague commercial de films du même acabit, mais à l’atmosphère résolument plus légère. A nous les petites anglaises a déjà triomphé sur les écrans et Diabolo Menthe sortira pendant le tournage. Avec Passe ton bac d’abord, le réalisateur propose justement une sorte de contre point sans concessions au ton sucré de ces œuvres.

Les jeunes du film traînent donc dans une ville dévasté du nord, Lens, et Pialat aborde de front le grand absent des autres chroniques adolescentes : les perspectives d’avenir bouchées, et le sentiment de voir sa vie finie et réglée, à peine ce fameux bac passé. Cette lucidité presque radicale va rencontrer un succès public surprenant, et surtout influencer profondément toute une génération de cinéastes français.

Passe ton bac d'abord a beaucoup changé lors de son tournage, dans la nature même de son récit et de ses personnages principaux. A la base, le film devait en effet se concentrer sur l'histoire de l'ancienne actrice de l'Enfance nue, Pierrette, et de son compagnon. Ils devaient, dans une logique très propre à Pialat, interpréter leurs propres rôles. La machine a commencé à se gripper lorsque les deux jeunes gens ont soudainement refusé de passer devant la caméra. Le réalisateur engage donc Sabine Haudepin et Philippe Marlaud pour les incarner. Mais si, avec la comédienne, tout se passe plutôt bien, ce n'est pas le cas avec l'acteur. Les improvisations se passent mal et Marlaud piétine. Du coup, le réalisateur développe des personnages secondaires, en fait venir de nouveaux, et transforme le film en œuvre chorale.

L'agent Dominique Besnehard, qui démarre avec Passe ton bac d’abord sa collaboration tumultueuse avec le metteur en scène, se poste près de la gare de Lens, repère des jeunes gens et leur fait passer des essais en les invitant à parler de leurs vies. Les évènements racontés peuvent ainsi nourrir un film qui s'écrit au jour le jour, dans un certain désordre, au gré des humeurs de Pialat. Toute l'équipe est postée à Lens, des amourettes se font et se défont sur un plateau très cloisonné, et Pialat manifeste sa mauvaise humeur et ses doutes en repoussant le moment de tourner, ou parfois en quittant tout simplement le lieu, laissant tout le monde en plan. Mais il finit aussi par se nourrir de l’énergie de ce tournage improvisé pour accoucher d'une œuvre que, sur le moment, personne ne pouvait vraiment visualiser.

Après un montage bien entendu chaotique, qui parvient à joindre des bouts de vie ou de récit pas forcément liés, Passe ton bac d'abord sort sur les écrans en septembre 1978, presque au dam d'un Pialat navré, comme souvent, par un résultat non conforme à ce qu'il avait imaginé. Contre toutes attentes, le long métrage dépasse les 800 000 entrées et met le réalisateur, encore atteint par le rejet de La Gueule ouverte, sur le chemin de ses futurs triomphes.

"A quoi tu rêves, ma fille ? - A rien."

C'est fou, le film a beau dater de 1978, le propos n'a pas vieilli d'un iota et reste extrêmement actuel. On retrouve beaucoup de vrai dans ces adolescents de Lens : ils n'ont pas grand espoir dans un avenir rempli de chômage, ils ont le sentiment que passer le bac ne leur servira ...

Lire la suite
8
MemoryCard64

La vie, c’est mal foutu.

Ah, il est rude le cinéma de Maurice Pialat, il est rugueux, amer, aigri même quelquefois. C’est sans doute pour ça qu’on n’y succombe pas tout de suite, qu’on a besoin pour l’apprécier de s’y familiariser et de s’y accrocher. Peut-être aussi pour en amadouer ...

Lire la suite
7
Impétueux

« C’est la vie. - Nan, c’est pas la vie, ça »

Ce film peut être considéré comme la suite directe de L’Enfance nue, reprenant la justesse et l'âpreté du regard là où s’était arrêté le récit, ajoutant peut-être encore la noirceur perçue dans La gueule ouverte… Devenus adolescents, les individus se cherchent ...

Lire la suite
8
Sergent Pepper
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Pour la peau d un flic

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Les trois frères

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film FAST AND FURIOUS 8

à partir de

4.99
 
Affiche du film PÈRE ET FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film À BRAS OUVERTS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ALBERT

à partir de

4.99
 
Affiche du film OSIRIS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BELLE DE JOUR (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés