Bande Annonce de PASSIONDécouvrez la bande Annonce de PASSION sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1849/fond/1849_w_500.jpg
Jean-Luc Godard
Hanna SchygullaIsabelle HuppertJerzy RadziwilowiczLászló SzabóMichel PiccoliJean-François StéveninMagali CamposMyriem RousselPatrick BonnetSophie LucachevskiBarbara TissierManuelle BaltazarSerge Desamanos

PASSION

84 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean-Luc Godard.

Casting : Hanna Schygulla, Isabelle Huppert, Jerzy Radziwilowicz, László Szabó, Michel Piccoli, Jean-François Stévenin, Magali Campos, Myriem Roussel, Patrick Bonnet, Sophie Lucachevski, Barbara Tissier, Manuelle Baltazar. Serge Desamanos

Synopsis : En Suisse, Jerzy un cinéaste polonais tourne un film qui vise à reconstituer des tableaux célèbres à grand renfort d’accessoires et de figurants. Mais il n’est jamais content de la lumière. Non loin de là, Isabelle une ouvrière qui bégaye est licenciée par Michel, son patron qui goûte peu ses velléités syndicales. Jerzy rencontre par hasard Isabelle qui voudrait le sensibiliser à sa cause. Jerzy est par ailleurs l’amant de Hannah, propriétaire d’un hôtel et épouse de Michel.

Scénario : Jean-Luc Godard.
Musique : Beethoven, Dvorak, Fauré, Mozart.
Pays : France | Suisse
Tags : Drame, Design, Acteurs et comédiens, Grands Maîtres et peintres du dimanche, Films du Moyen-Orient, Thriller érotique.

à partir de

8.99
voir ce film

Aussi étonnant que ça puisse paraître, l’idée de Passion est né sur le plateau du film de Francis Ford Coppola Coup de cœur, One From The Heart en anglais. Jean-Luc Godard assistait à ce tournage avec l’idée de réaliser un making of qui sera abandonné quand Coppola devra faire face à de gros problèmes de production. C’est là en tout cas que le réalisateur suisse a rencontré Hanna Schygulla, égérie de Fassbinder à qui il a immédiatement proposé de jouer dans son prochain film. La comédienne a exigé un synopsis dactylographié avant de se décider et c’est ainsi que Godard a rédigé en trois pages ses premières idées pour Passion.

Le film n’a ensuite cessé d’évoluer. Au départ, Godard avait pensé à une version modernisée du Toni de Jean Renoir, mais les ayants-droits de Renoir ont refusé. De cette idée, il a quand même gardé le principe de Hannah Schygulla en hôtelière et d’Isabelle Huppert en ouvrière, avec entre elles deux un étranger. Progressivement, cet étranger est devenu un cinéaste polonais pour lequel Godard a tout de suite voulu Jerzy Radziwilowicz, vedette de L’Homme de marbre et de L’Homme de fer de Wajda et symbole du combat de Solidarnosc en Pologne. En revanche, pour le patron de l’usine, il avait d’abord engagé Jean-Luc Bideau. Il s’est fâché avec lui au cours des répétitions et l’a remplacé par Michel Piccoli.

Attention, ne manquez pas le plan d’ouverture avec le ciel bleu traversé par un avion ! Cette image, devenue depuis une des emblèmes du film, a été tournée par Godard lui-même qui, lors d’une pause de son équipe, a pris la caméra sur son épaule pour immortaliser ce moment.

Le tournage de Passion s’est révélé très compliqué. Même si Isabelle Huppert a passé quatre jours dans une manufacture de boutons près de Genève pour se préparer à son rôle d’ouvrière, elle s’est beaucoup disputée avec Godard qui lui reprochait de ne pas faire ce qu’il lui demandait. Une des principales sources de leur conflit était le bégaiement du personnage dont la comédienne ne voulait pas entendre parler et auquel elle a finalement dû se résoudre.

Pour Godard qui aime faire évoluer ses films au gré du tournage, une difficulté a été de devoir scinder les prises de vues en deux temps. D’abord à Nyon en Suisse, tous les extérieurs avec les vedettes. Puis dans les studios de Boulogne Billancourt la reconstitution du plateau du film dans le film où il s’est beaucoup amusé à élaborer des plans complexes à la grue avec de nombreux figurants.

Le choix du chef opérateur a été très compliqué. Coppola lui avait proposé son propre directeur de la photographie Vittorio Storaro. Ce dernier a fait des essais pour le film, mais a renoncé quand Godard a exigé que les extérieurs soient filmés en lumière naturelle. De même Ed Lachman, longtemps pressenti, a préféré ne pas se lancer dans l’aventure, recommandant à sa place Raoul Coutard, ancien complice de Godard avec qui il n’avait plus travaillé depuis La Chinoise en 1967. Contre toute attente, les deux hommes se sont bien entendus et ont surmonté ensemble les difficultés liées à l’adoption d’une nouvelle caméra, la Aaton 35 mm, plus petite et plus légère que les autres, mais se grippant dès qu’il faisait trop froid. Ce qui a provoqué de nombreuses interruptions de tournage lors des extérieurs.

Parmi les figurantes, dans la reconstitution du tableau de Delacroix, Godard a remarqué Myriem Roussel. Après lui avoir fait tourner 23 prises d’un même plan, il a tenu à la réemployer dans le tableau vivant d’après Le Bain turc d’Ingres. Une scène dans l’usine a même été rajoutée pour étoffer son rôle. Godard restera en contact avec cette figurante et lui donnera un vrai second rôle dans son film suivant, Prénom : Carmen, avant d’en faire la vedette de son Je vous salue Marie. Mais ça, c’est une autre histoire.

Cinéma passion

Jerzy, un metteur en scène polonais, cherche à reconstituer des tableaux célèbres de Rembrandt, Goya, Delacroix et d’autres dans un studio de cinéma mais est sans cesse insatisfait de l’éclairage. Renvoyée de l’usine toute proche, une jeune ouvrière bégayante y ...

Lire la suite
9
Nooodles

Le Godard le plus esthétisant

A date le film de Godard le plus "esthétisant", ou tout au moins le plus concerné par une beauté "conventionnelle" de l'image, "Passion" frappe le spectateur par son effet de bric-à-brac déroutant, mais, évidemment, construit avec toute la maîtrise habituelle du démiurge ...

Lire la suite
8
Eric Pokespagne

"Il n'y a pas de règles au cinéma, et c'est pour ça que les gens l'aiment encore."

Ici, tout est vrai. La lutte des ouvrières est filmée sans effets, de loin, avec le moins de mise en scène possible. Les conflits qui gangrènent leur révolte eux, sont cadrés au plus près des ouvrières, avec le son décalé. Plus rien ne circule entre elles, il n'y a plus ...

Lire la suite
8
W_Wenders
A voir également
Affiche du film CESAR ET ROSALIE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DES ENFANTS GÂTÉS
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ADIEU AU LANGAGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film RÊVES (DREAMS)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés