Bande Annonce de PAT GARRETT & BILLY THE KIDDécouvrez la bande Annonce de PAT GARRETT & BILLY THE KID sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/769/fond/769_w_500.jpg
Sam Peckinpah
Bob DylanJames CoburnJason RobardsKris KristofersonRg ArmstrongKaty JuradoL.q JonesMatt ClarckRita CoolidgeSlim PickensHarry Dean Stanton

PAT GARRETT & BILLY THE KID

111 mn

Note de SensCritique :

7.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Sam Peckinpah.

Casting : Bob Dylan, James Coburn, Jason Robards, Kris Kristoferson, Rg Armstrong, Katy Jurado, L.q Jones, Matt Clarck, Rita Coolidge, Slim Pickens. Harry Dean Stanton

Synopsis : En 1881, Pat Garrett se rend à Fort Sumner au Nouveau Mexique pour annoncer à son ami Billy le Kid que les temps changent, et qu’ils risquent bientôt de se retrouver chacun de différents côtés de la loi. Plus tard, Garrett est nommé shérif et reçoit pour mission de capturer Billy. Après une fusillade, le Kid se rend et se laisse emprisonner, mais il s’échappe en tuant l’adjoint du shériff. Garrett part à sa recherche et finit par le rejoindre à Fort Sumner.

Scénario : Rudy Wurlitzer, Sam Peckinpah.
Musique : Bob Dylan.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Guerre / Western, Drame, Duos virils, Sofilm Summercamp Festival 2016, Far West, En duo, Rock cinéma, Bandits de grands chemins, On the move, Films de Western.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Lorsque Sam Peckinpah entreprend de réaliser Pat Garrett et Billy the kid en 1973, d’après un scénario de Rudy Wurlitzer, tout le monde pensait qu'il allait revenir au sommet et égaler La horde sauvage. Il en ira tout autrement, et avant même d’entrer en production, le film est une longue série de catastrophes en tous genres. Malgré tout, Peckinpah réussit à en sortir un film personnel, dont les thèmes d’un Ouest en pleine mutation rappellent ses meilleurs films.

L’association contradictoire du shérif Pat Garrett et du hors la loi Billy le kid en est un exemple de plus. D’un côté, Garrett personnifie l’adulte qui, malgré son aversion pour les barons de la finance, comprend qu’il faut vivre avec son temps et s’adapter. De l’autre, Billy, son ancien ami, reste fidèle à son idéal de vivre au jour le jour. Cette opposition convient à une lecture romantique et mythologique du western, mais le portrait du Kid est aussi un témoignage fidèle de la mentalité du début des années 70, dont les principaux interprètes du film - Kris Kristofferson, Rita Coolidge et Bob Dylan- sont des figures emblématiques. Cet aspect, qui a valu à Peckinpah la reconnaissance de la génération contre-culturelle des années 70,  a perdu un peu de son impact avec le temps, mais le film, malgré ses défauts, n’arrête pas de prendre de la valeur.
Lorsqu’il entreprend le film en 1972, Sam Peckinpah est aussitôt dans le collimateur du directeur de la MGM, le tristement célèbre James Aubrey, alors surnommé le cobra souriant. A cette époque, les ressources de la compagnie sont mobilisées par la construction de son casino à Las Vegas, financée par les bénéfices des films qui continuent à être produits par ailleurs. Dès le début de la production , Peckinpah connaît les pires ennuis : le scénario est à revoir en profondeur, le studio ne veut pas lui accorder le budget et le temps qu’il juge indispensables, et pour des raisons d’économie, il doit tourner au Mexique plutôt que sur les véritable lieux de l’histoire, au Nouveau Mexique. Le cauchemar continue sur le tournage : une caméra défectueuse oblige à retourner un certain nombre de scènes, tandis qu’une épidémie de grippe frappe toute l’équipe sans distinction.

Fin janvier 73, Peckinpah termine après avoir rassemblé tant bien que mal de quoi faire un film très honorable. Dès février, il livre un premier montage de 2 heures 40. Trop long, mais il croit avoir encore six mois pour terminer. C’est compter sans James Aubrey, dont la gestion désastreuse a vidé les caisses du studio. Pour les renflouer, il décide de précipiter la sortie de tous les films en cours de production, exigeant que Pat Garrett soit prêt pour le mois de mai, alors qu’il reste à faire tout le montage, la musique et le mixage. Le monteur Roger Spottiswoode, aidé de Robert Wolfe, travaille 24 heures sur 24 pour délivrer une version viable de 2H04 . Encore trop long pour le studio qui veut sortir le plus vite possible un western le plus court possible. Après une série de disputes démentielles avec le studio, un compromis est trouvé avec une version d’1H45 , qui donne à peu près une idée du film voulu par Peckinpah, mais qui souffre quand même de coupes, parfois très dommageables. Il faudra attendre 1988 pour voir une version director’s cut restaurée.

James Aubrey restera dans l’histoire comme un de ces hommes en costume détestables, qui a empêché de nombreux films de se faire, en a mutilé d’autres et a dilapidé les avoirs de la MGM. Il a été viré six mois après la sortie de Pat Garrett.

Duel au crépuscule

Billy parcourt le pays. Pat est à ses trousses. Deux légendes vont s'affronter et la nouvelle parcourt le pays avec eux. La mort aussi est avec eux. Mais allons-y tranquillement, profitons des maigres distractions subsistantes d'un monde qui semble devenir poussière sous leurs ...

Lire la suite
10
drélium

Balade funeste

Tout ce qui naît a obligatoirement une fin ! Les hommes, les nations, les époques... En ce début des années soixante-dix, la guerre du Vietnam montre des Américains embourbés dans un conflit qui les dépasse, loin de l'image idyllique et glorieuse de vainqueur de la guerre. ...

Lire la suite
8
Kalopani

La Porte du Paradis.

Le grand Sam, réalisait en cette magnifique année 1973 son dernier vrai western. Lui qui des années durant, avait donné au genre quelques brûlots ( "Coups de feu dans la Sierra" en passant par "La Horde Sauvage" ) livre avec ce film un magnifique coucher de soleil. Une histoire ...

Lire la suite
9
DjeeVanCleef
A voir également
Affiche du film PAYBACK

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L EFFACEUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA HORDE SAUVAGE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés