PATRIA OBSCURA

Disponible dans le Pass Illimité
Parce que plus qu'un documentaire, le film est un reportage intime sur la famille du photographe réalisateur
Documentaire - 2014 - France - 83 MIN - VF - Tous publics
Stéphane Ragot est photographe documentariste. Il a enquêté sur sa famille pour mieux comprendre son propre parcours. Notamment sur ses deux grands-pères. Tous les deux étaient militaires. Mais leur ligne de vie n'a pas été la même, l'un d'entre eux étant né de père inconnu. Chemin faisant, Ragot met à jour plusieurs secrets de famille, et se persuade que les questions d'identité sont souvent viciées à la base. Une façon de relier son cas personnel à une pédagogie de l'histoire qui concerne tout le monde.

Réalisé par

6.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Stéphane Ragot est photographe de profession. Il est donc familier de la camera obscura, chambre noire en VF. Un instrument optique qui permet d’obtenir une projection de la lumière sur une surface plane. En réalisant Patria obscura, il a visiblement eu le désir d’obtenir une projection physique d’un concept immatériel,  son appartenance à un pays, en l’occurrence la France, sur un écran de cinéma.

Patria obscura est moins un documentaire, au sens habituel du terme qu’un journal intime, une quête identitaire où nous sommes pris à partie. Stéphane Ragot a une famille, son film est comme une balade dans les archives et les souvenirs. Au fur et à mesure qu’il progresse dans son enquête, qu’il met en lumière les non-dits et exhume quelques cadavres dans les placards. Entre consultation de documents et rencontres avec les survivants, sa démarche est celle d’un historien, ramenée à l’intime.

Mais voilà, à fouiller dans les archives, on découvre que tout n’est pas aussi blanc ou aussi noir que ce que l’on disait. Les deux grands-pères de Ragot étaient militaires. Mais l’un avait été décoré par de Gaulle quand le second était né de père inconnu. On comprend qu’ils ne pouvaient pas avoir le même statut dans la geste familiale. Sauf que ce n’est pas si simple et que passé un cap, l’Histoire reprend ses droits

FILMOTV vous recommande

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Le personnage principal du film enquête sur son père pendant la guerre et découvre un cadavre dans le placard

Stéphane Ragot

C'est la même introspection personnelle dans un contexte général, figurines miniatures à l'appui

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité