Bande Annonce de PATROUILLEUR 109Découvrez la bande Annonce de PATROUILLEUR 109 sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3112/fond/3112_w_500.jpg
Leslie H. Martinson
Cliff RobertsonGrant WilliamsJames GregoryRobert CulpTy HardinMichael PateRobert Blake

PATROUILLEUR 109

135 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Leslie H. Martinson.

Casting : Cliff Robertson, Grant Williams, James Gregory, Robert Culp, Ty Hardin, Michael Pate. Robert Blake

Synopsis : Au cours de la seconde guerre mondiale, le lieutenant Kennedy fait jouer l’influence de sa famille pour être affecté dans une unité de combat dans le Pacifique. Pressé de commander son propre patrouilleur, il finit par obtenir un vieux rafiot décrépit, qu’il parvient à remettre à flot avec l’aide de l’équipage qu’il a assemblé. Au cours d’un mission de nuit, le patrouilleur est éperonné par un destroyer japonais. Les survivants sont contraints de gagner à la nage l’île la plus proche, située en territoire ennemi.  Cachés, ils attendent l’occasion de s’échapper.

Scénario : Howard Sheehan, Richard L. Breen, Vincent X. Flaherty.
Musique : David Buttolph, Franz Waxman, Howard Jackson, William Lava.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Guerre / Western, Aventure / Action, C'est presque vrai !, Entre 39 et 45, La politique américaine.

à partir de

7.99
voir ce film

Réalisé en 1963 quelques mois avant l’assassinat du président en exercice John Kennedy, Patrouilleur 109 raconte un épisode légendaire durant lequel le futur président commandait un patrouilleur torpilleur dans le Pacifique avant d’être coulé par les Japonais. Menés par le jeune Kennedy, qui a trouvé l’occasion d’affirmer ses capacités de chef et d’organisateur, les survivants se sont réfugiés à la nage sur un île en attendant d’être secourus. 
L’acteur Cliff Robertson a été choisi par Kennedy lui-même pour l’incarner jeune.  Le film contient tous les ingrédients du film de guerre, avec la camaraderie, les tensions entre jeunes officiers et sous-officiers aguerris, sans oublier les intermèdes comiques, les scènes d’action et les actes d’héroïsme. L'intérêt majeur du film réside non pas dans l’histoire elle-même, mais dans la dimension historique du personnage principal.

L’histoire du jeune Kennedy qui sauve un équipage de torpilleur coulé par les Japonais a réellement existé. Elle a contribué à faire de lui un héros de la guerre et cette réputation a certainement aidé sa carrière politique. On raconte aussi que cet épisode est probablement à l’origine de ses douleurs dans le dos. Lorsqu’il a accédé à la présidence en 1961, l’exploitation de son passé guerrier est devenu un véritable phénomène culturel : il a donné lieu à une chanson, des livres, des séries télé, des bandes dessinées, des objets de collection et même des jouets.  Il ne restait plus qu’à en faire un film.
Le projet est arrivé au studio Warner, qui a pensé en confier la réalisation à Lewis Milestone. Mais celui-ci sortait du tournage mouvementé des Mutinés du Bounty avec Marlon Brando, et il n’avait pas envie de tourner à nouveau des aventures maritimes.
C’est donc à Leslie Martinson, un réalisateur de séries télé, qu’a été confié le projet, avec l’aide de Bruce Surtees, le chef opérateur des Mutinés du bounty. Martinson était ce qu’on appelle un yes man, un exécutant honnête qui fait ce qu’on lui demande dans les temps et dans le budget.
Cliff Robertson, choisi par Kennedy pour l’incarner, a fait un travail très honnête, mais il n’était peut-être pas l’interprète idéal, simplement parce qu’il avait presque le même âge que son modèle et qu’il ressemblait beaucoup plus au président quadragénaire qu’au jeune officier de vingt ans qu’il était sensé jouer. A la place, on se demande ce qu’aurait donné Warren Beatty, qui avait été suggéré par Jackie Kennedy.
Lorsque Patrouilleur 109 est sorti en 1963, quelques mois seulement avant l’assassinat du président, le film n’a pas très bien marché. Il faut dire  qu’il arrivait un peu après la bataille. Et puis, probablement par souci de ne pas déplaire à la Maison Blanche, le studio a préféré en faire trop que pas assez, et avec une durée de 2H20, le film est inutilement long, même pour une hagiographie.
Trois ans plus tard, le réalisateur Martinson réalisera la première adaptation de Batman au cinéma.

le contexte
A voir également
Affiche du film L AFFAIRE PELICAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES TROIS JOURS DU CONDOR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film BLOOD DIAMOND

à partir de

1.99
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés