PIERRE ET JEAN

Parce que faute de moyens, Cayatte tournait extérieurs réels et avec plein de gros plans.
Drame - 1943 - France - 75 MIN - VF - Tous publics

En 1913, une femme prévoit de quitter son mari pour fuir avec son amant. Elle renonce par amour pour Pierre, son petit garçon. Devenu adulte, Pierre soupçonne que son frère Jean n’a pas le même père que lui.

Réalisé par

7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Alice Durand est mariée à Roland, un bijoutier peu séduisant. Elle tombe amoureuse du docteur Marchat, un ami de la famille avec lequel elle prévoit de s'enfuir.

Au moment de leur départ, Pierre, le fils d’Alice et Roland, tombe malade et sa mère refuse de le quitter. Marchat s'en va seul en Indochine.

Vingt ans plus tard, Marchat meurt et lègue sa fortune à Jean, le deuxième fils d’Alice. Pierre en vient à soupçonner que son frère n’a pas le même père que lui. Les deux frères, de caractère très différent, courtisent la même fille. Cela attise la colère de Pierre.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Renée Saint-Cyr

Parmi les 250 adaptations de texte de Guy de Maupassant au cinéma, celle-ci brille d'un éclat singulier car elle réunie trois nouvelles de l'auteur, devant la caméra virtuose de Max Ophuls.

André Cayatte

Parce que l’héroïne de Flaubert (contemporain de Maupassant) est, elle aussi, tentée par l'adultère, mais n'y trouvera pas le bonheur.

L'ÉCOLE DES COCOTTES