POLICE PUISSANCE 7

Parce que la poursuite de voiture -anthologique -a été tournée avec 6 caméras
Policier / Suspense - 1974 - Etats-Unis - 105 MIN - VM - Tous publics
En enquêtant sur le meurtre de son partenaire, un agent d'une brigade spéciale newyorkaise découvre que des mafieux se font kidnapper par de faux policiers.


6.4 / 10
6.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Les années 70 ont profondément transformé le cinéma policier américain. Les succès de BullittKlute ou French Connection ont imposé une vision plus naturaliste de l'univers des brigades urbaines. Police puissance 7 se l'appliquera pour suivre l'enquête d'une section spéciale chargée de découvrir qui se fait passer pour ses agents pour kidnapper des pontes de la mafia. 

Philip D'Antoni a toute légitimité pour être aux commandes de Police Puissance 7 : ce novice derrière la caméra est justement le producteur qui a initié Bullitt et French Connection. La filiation se fait d'autant plus naturellement quand le scénario de son premier film repose sur les récits de missions de Sonny Grosso, l'un des policiers ayant inspiré le classique de William Friedkin. 

D'Antoni en reprend l'atmosphère d'un New York de tous les dangers, tout en renforçant des dilemmes moraux ou en préférant dépeindre les rapports ambigus entre monde des flics et des voyous que de se contenter d'une intrigue policière. Il en résulte un polar aussi musclé que désabusé, ou règnent les trahisons et le double jeu.

Réalisé par

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Roy Scheider

Le film de William Friedkin est la matrice de Police puissance 7

Philip D'Antoni

Une autre immersion dans la police New Yorkaise, toute aussi réaliste que Police Puissance 7

MARATHON MAN