Bande Annonce de POLICEDécouvrez la bande Annonce de POLICE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5323/fond/5323_w_500.jpg
Maurice Pialat
Gérard DepardieuPascale RocardRichard AnconinaSandrine BonnaireSophie MarceauBentahar MeaachouBernard FuzellierFrank KaraouiJacques MathouJonathan LeïnaMohamed AyariSylvain MaupuYann Dedet

POLICE

109 mn

Note de SensCritique :

6.4 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Maurice Pialat.

Casting : Gérard Depardieu, Pascale Rocard, Richard Anconina, Sandrine Bonnaire, Sophie Marceau, Bentahar Meaachou, Bernard Fuzellier, Frank Karaoui, Jacques Mathou, Jonathan Leïna, Mohamed Ayari, Sylvain Maupu. Yann Dedet

Synopsis : L’Inspecteur Mangin et ses hommes font une descente chez Simon Slimane qu’ils soupçonnent d’être à la tête d’un trafic de drogue. Ils ne trouvent par de drogue mais suffisamment d’argent pour emprisonner Simon et sa copine Noria. Celle-ci passe trois mois en prison et, à sa sortie, vole la drogue et le reste de l’argent, cachés chez le frère de Simon.

Scénario : Catherine Breillat, Jacques Fieschi, Maurice Pialat, Sylvie Pialat.
Musique : Henryk Mikolaj Gorecki.
Pays : France
Tags : Drame, Policier / Suspense, Drogues drogues drogueurs, Couples hors-normes, Des flics.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

En 1985 Maurice Pialat frappe un grand coup avec Police. Alors que les séries policières à la télévision multiplient flics et enquêtes, le cinéaste dans son style brut de décoffrage, aux limites du naturalisme, réinvente le matériau.

Depardieu en flic ambivalent, Sophie Marceau en trafiquante mythomane, s’affrontent dans une relation d’amour/haine qui explose les règles de la déontologie et qui relève de l’interrogatoire des âmes. Dans le commissariat et dans la rue passent aussi Richard Anconina et Sandrine Bonnaire, fantômes d’un drame annoncé.

Malgré sa misanthropie, celle de son auteur, le film fut un grand succès populaire à presque deux millions d’entrées.

Pour Pialat, le chef d’accusation c’est moins le trafic de drogue que la solitude et l’incapacité à communiquer des êtres. Le scénario du film a été écrit par Catherine Breillat à partir d’une minutieuse enquête effectuée auprès de la police et des interrogatoires menés dans le milieu des dealers du quartier de Belleville à Paris. Certains dialogues ont même été retranscrits tel quels des dépositions de témoins ou prévenus. Jacques Fieschi a finalisé certains aspects du script quand le cinéaste s’est brouillé avec sa scénariste. Car, comme toujours, la production et le tournage du film ne furent pas une partie de plaisir.

Si « Maurice » comme l’appelait affectueusement Depardieu a toujours protégé sa colossale vedette il a persécuté les autres membres de l’équipe. Pour les acteurs on le sait c’est aussi sa méthode. Il a tellement poussé à bout Sophie Marceau qu’elle fut dépressive pendant une partie du film, allant jusqu’à réellement pleurer dans les scènes d’interrogatoire au point qu’elle refusera d’en assurer la promotion. Elle racontera aussi que Depardieu ne simulait aucune de ses gifles. Bonnaire fut délibérément marginalisée par Pialat et Anconina souvent dévalorisé. La manipulation des acteurs et leur déstabilisation instillent au film cette sensation de tension, de tristesse et de désarroi. Marceau y est marquante, différente, avec sa perruque brune, et tout à fait inoubliable.

Du côté de l’écriture Catherine Breillat effectua un reportage sur le film qu’elle publia ce qui lui valut d’être viré par le cinéaste. Qui finalement la réembaucha. C’est la seconde fois, après Loulou, que Pialat embarque Depardieu dans ses tourments, ils se retrouveront avec Sous le soleil de Satan 1987 et Le Garçu en 1995. A 60 ans et avec ce 8ème film, Pialat est au sommet de son art, il ne lui manque qu’une palme d’or celle que Satan lui offrira. Le génie parfois est démoniaque.

Mon premier Pialat! Je suis content, je ne suis pas cocu mais je suis content quand même. J'avais vu Loulou, A nos amours quand j'étais jeune, j'avais vu Van Gogh approximativement, j'avais vu Police au ciné... et j'avais oblitéré tout cela de ma mémoire. Quelques bribes ...

Lire la suite
9
Alligator

Pialat dans le petit monde du "polar français"

A la sortie sur les écrans de "Police", il faut bien se souvenir que nous avions été un peu déçus : il nous semblait alors que la fameuse "méthode Pialat" tournait un peu à vide dans le monde du polar français, et l'on ne retrouvait pas assez le "chaos sublime" qu'il suscitait ...

Lire la suite
7
Eric Pokespagne

Police représente l'incursion de Maurice Pialat dans le cinéma de genre qu'est le polar. Il reste son plus grand succès public et sera en 1985 le réalisateur le mieux payé de l'année. Pour ce film, il dispose d'un budget plus que confortable de 30 millions de francs, d'acteurs ...

Lire la suite
8
Incertitudes
le contexte
A voir également
Affiche du film SOUS LE SOLEIL DE SATAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES ANGES GARDIENS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film VAN GOGH

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TRAFFIC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés