POLITIQUEMENT ITALIEN

Bientôt disponible
Parce que du néoréalisme à la comédie, le politique marque les écrans italiens
0000 - 30 MIN - Tous publics
Elle n'est pas si lointaine, l'époque ou parfois le quart des écrans parisiens était occupé par des films italiens, ceux des grands, Fellini, Antonioni, ceux des maîtres, Dino Risi ou Luigi Comencini, ceux des divertisseurs que l’on prendrait bientôt au sérieux, Corbucci ou Sollima... Sur ces années donc dorées, FilmoTV a décidé de s’arrêter en se concentrant sur une partie précise, celle qui parle de politique. Car là aussi, le rapport avec le cinéma de l’époque se révèle original, tant il figure depuis des décennies dans les gênes des réalisateurs. C’est ce que FilmoTV a souhaité mettre en évidence en quelques films, aidé en cela par un des meilleurs spécialistes du cinéma italien, René Marx, auteur d’ouvrages notamment sur Toto et Roberto Benigni. Une leçon d’histoire et une leçon de cinéma

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
Elle  n’est pas si lointaine, l’époque ou parfois le quart des écrans parisiens était occupé par des films italiens, ceux des grands, Fellini, Antonioni, ceux des maîtres, Dino Risi ou Luigi Comencini, ceux des divertisseurs que l’on prendrait bientôt au sérieux, Corbucci ou Sollima…Le cinéma italien des années 70, c’est une valse de films d’une diversité surprenantes, des films souvent inédits chez nous vu leur volume. C’est une diversité de thèmes et d’approches rarement égalés. C’est enfin une foule de spectateurs qui se pressent dans les salles pour véritablement faire vivre les films avant que les années 80 et la télévision viennent balayer cet âge d’or. Sur ces années donc dorées, FilmoTV a décidé de s’arrêter en se concentrant sur une partie précise, celle qui parle de politique. Car là aussi, le rapport avec le cinéma de l’époque se révèle original, tant il figure depuis des décennies dans les gênes des réalisateurs : du néoréalisme à Mimi Métallo,  de De Sica à Lina Wertmuller, les passerelles entre les époques ne manquent pas pour souligner la continuité dans la façon que les italiens ont pour parler de leur pays sur un écran. C’est ce que FilmoTV a souhaité mettre en évidence en quelques films, aidé en cela par un des meilleurs spécialistes du cinéma italien, René Marx, auteur d’ouvrages notamment sur Toto et Roberto Benigni. Une leçon d’histoire et une leçon de cinéma
Contexte

Filmo Tv

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Pas si éloigné