Bande Annonce de POTICHEDécouvrez la bande Annonce de POTICHE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2295/fond/2295_w_500.jpg
François Ozon
Catherine DeneuveFabrice LuchiniGérard DepardieuJérémie ReinierJudith GodrècheKarin ViardBruno LochetElodie FrégéEvelyne DandryGautier AboutSergi LópezJean-Baptiste ShelmerdineMartin de MyttenaereNoam Charlier

POTICHE

111 mn

Note de SensCritique :

5.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : François Ozon.

Casting : Catherine Deneuve, Fabrice Luchini, Gérard Depardieu, Jérémie Reinier, Judith Godrèche, Karin Viard, Bruno Lochet, Elodie Frégé, Evelyne Dandry, Gautier About, Sergi López, Jean-Baptiste Shelmerdine, Martin de Myttenaere. Noam Charlier

Synopsis : En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel, Robert Pujol. Celui-ci dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. A la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…

Scénario : François Ozon.
Musique : Philippe Rombi.
Pays : France
Tags : Comédie, Histoire de familles, Politique et cinéma, De la scène à l'écran, Français marrants.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Il est malin, ce François Ozon ! Avec cette comédie boulevardière, adaptée d'un gros succès de Barillet et Grédy avec Jacqueline Maillan, il joue sur plusieurs tableaux. La reconstitution d'époque comme il les aime à grand renfort de kitsch comme dans 8 femmes ou Gouttes d'eau sur pierres brûlantes et les allusions à la France d'aujourd'hui avec une bonne lutte des classes entre patron et ouvriers grévistes. Ou comment la femme d'un patron, potiche qui fait du jogging et écrit des poèmes cucul, se retrouve à la tête de l'usine de son mari, invente une nouvelle forme de patronat- le matronat !- et finit même par faire de la politique, très Ségolène Royal ! Une fin différente d'ailleurs de celle de la pièce de Barrillet et Grédy pour mieux coller aux moeurs actuelles. Pour le reste, bienvenue dans les années 70 avec téléphone en moumoute orange, tube des Bee Gees sur lequel se trémoussent Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, brushing Farrah Fawcett pour Judith Godrèche, et look Claude François, col pelle à tarte compris, pour Jérémie Renier ! Pur plaisir !! Drôle, insolent, bourré de clins d'oeils dont un à Jacques Demy dans cette usine de... parapluies, cette farce féministe et politique qui dynamite aussi la famille comme dans Sitcom, le premier film très méchant d'Ozon, repose, bien sûr, sur l'excellence de son casting. Catherine Deneuve est impayable en quiche des années 70 qui s'émancipe sur le tard face à un Fabrice Luchini merveilleusement dépassé. Sans parler de Depardieu, émouvant en syndicaliste amoureux, Jérémie Renier en héritier moderniste et Judith Godrèche, génial en peste réac. Allez, tous derrière la famille Pujol ! 

Avec Potiche, François Ozon n 'en est pas à sa première adaptation à l'écran d'une pièce de théâtre. En 2002, il adaptait 8 femmes, pièce policière de Robert Thomas, dont la première représentation parisienne eut lieu le 28 août 1961. Les films inspirés d'une oeuvre théâtrale sont innombrables mais certains sortent vraiment du lot. Dans le genre comédie noire, on pense au chef d'oeuvre de 1944, Arsenic et vieilles dentelles, que Frank Capra adapta d'une pièce de Joseph Kesselring d'abord intitulée Des cadavres dans notre cave et jouée de 1941 à 1944 à Broadway. Ce film reste une référence dans l'art d'accumuler les retournements comiques. Moins noire mais tout aussi réjouissant, Occupe-toi d'Amélie en 1949 où Claude Autant-Lara et ses scénaristes Pierre Bost et Jean Aurenche ajoutent leur propre ironie à celle de Feydeau pour une satire brillante et frénétique de la bourgeoisie avec une Danielle Darrieux irrésistible en coquette frivole. Pourtant les héritiers de Feydeau n'apprécièrent pas et s'opposèrent à d'autres exploitations en salles. Il fallut attendre soixante ans pour qu'Occupe-toi d’Amélie ressorte enfin en salles le 28 janvier 2009. Carrément génial Le Limier de Joseph Mankiewicz tiré d'une pièce du dramaturge Anthony Shaffer qui servit aussi de scénariste à Hitchcock pour Frenzy. Pure merveille que Mélo d'Alain Resnais en 1986 où André Dussollier, Pierre Arditi et Sabine Azéma reprenaient les rôles tenus par Gaby Morlay, Charles Boyer et Pierre Blanchar dans la pièce d'Henry Bernstein lors de sa création au théâtre du Gymnase le 12 mars 1929. Impossible de ne pas citer Amadeus de Milos Forman en 1984, tiré de la pièce de Peter Shaffer qui retrace la vie de Wolfgang Amadeus Mozart de manière assez romancée ou le magnifique Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau où Gérard Depardieu apparaît comme le plus grand interprète du héros d'Edmond Rostand. Comme Elisabeth Taylor et Richard Burton restent inoubliables dans Qui a peur de Virginia Woolf ? en 1966, premier film de Mike Nichols où il adaptait la pièce d'Edward Albee. Et puis il y eut Un tramway nommé désir de Tennessee Williams jouée pour la première fois sur scène en 1947, Prix Pulitzer en 1948 et dont Elia Kazan fit un film en 1961 révélant un acteur nommé Marlon Brando. Tennessee Williams reste d'ailleurs un des dramaturges qui inspira le plus le cinéma : plus d'une dizaine de ses pièces donnèrent des films dont Une chatte sur un toit brûlant avec Elisabeth Taylor, La nuit de l'iguane avec Richard Burton, ou encore L'homme à la peau de serpent avec Marlon Brando. Autant de monstres sacrés qui ne craignaient pas de se colleter avec de grands textes.  

Haters gonna Hate / Lovers gonna Love

De l'esthétique parfaite et kitsch, à la direction d'acteurs en passant par un scénario aux petits oignons, Ozon soigne le spectateur averti. Les références sont géniales, Godrèche, Rénier et Viard sont ultimes. Y'a Élodie Frégé dedans. Depardieu joue trop bien. La sélection ...

Lire la suite
9
LeYéti

Bonjour, je suis complètement folle

En toute sobriété, ce film vous envoie dans le meilleure des années 70. Non, vraiment, le cache téléphone en velours vert. Que-du-bon-heur. Catherine Deneuve est délicieuse avec ses grands airs de lapin albinos qui confond les phares d'une voiture arrivant à 200 avec une ...

Lire la suite
8
Dust

Et voilà, je vais encore mettre 7.

J'ai ri pendant tout le film. Nerveusement, parfois ; à contretemps avec la salle, souvent. Jamais très fort. Comme on peut rire à une blague très sage quand on est attablé dans un dîner guindé "en province", comme on ne dit plus. Avec retenue, en restant modeste. Sur la ...

Lire la suite
7
Shalf
A voir également
Affiche du film LE COLONEL CHABERT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PARIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 8 FEMMES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GAZON MAUDIT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés