POUR LE PLAISIR

Bientôt disponible
Comédie - 2004 - Belgique | France - 82 MIN - Tous publics
Dans une petite ville du Nord de la France, François, garagiste de son état, décide d'aller consulter Vincent, le psychiatre, car son épouse a un problème : elle ne peut prendre du plaisir qu'avec les assassins. Pas de crime, pas d'orgasme... Sur les conseils de Vincent, François fait croire à sa femme qu'il a commis un meurtre. Mais, au même moment, Maurice Weckman, une brute épaisse détestée de tous, est réellement tué à proximité du garage. Mais alors, qui est l'assassin et pourquoi ?

Réalisé par

4.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Scénariste, acteur, réalisateur, producteur mais également deuxième assistant réalisateur aux Etats-Unis, le cinéaste belge Dominique Deruddere, né en 1957, multiplie les casquettes autant que les allers-retours entre la France et les Etats-Unis. 

Pour le plaisir sorti en France au mois de juillet 2004, est ainsi son sixième film en tant que réalisateur. Et sa vocation fut pour le moins précoce, car c’est à l’âge de14 ans qu’il tourne son premier court métrage intitulé Orange Light. Après des études de cinéma à Bruxelles et la réalisation de trois autres courts métrages, il signe en 1987 avec L’Amour est un chien de l’enfer son premier long métrage, d’après le roman homonyme de Charles Bukowski, avec lequel il décroche le prix du meilleur réalisateur au Festival de San Sebastian. Ensuite, il part à la conquête des Etats-Unis où il tourne le film Bandini d’après un roman de John Fante, film que produit Coppola et dans lequel Deruddere dirige, excusez du peu, Ornella Muti et Faye Dunaway ! Trois autres films suivront avant Pour le plaisir que la productrice Michèle de Broca a proposé au cinéaste sur la base d’un long synopsis écrit par Guy Zilberstein et dont le sous-titre aurait pu être Nous sommes tous des assassins !

Contexte

Dominique Deruddere

MON IDOLE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité