PRÉPAREZ VOS MOUCHOIRS

Pour les dialogues de Bertrand Blier, servis par une distribution étincelante
Comédie - 1978 - Belgique|France - 104 MIN - VF - Tous publics
Raoul se désespère de voir sa femme, Solange, n'avoir de goût à rien d'autre que de tricoter des pulls. Il veut qu'elle soit heureuse, aborde le premier quidam venu, Stéphane, aussi paumé que lui. Tous les deux ne parviennent à aucun résultat probant. L'arrivée d'un enfant surdoué de 13 ans, Christian, souffre-douleur d'une colonie de vacances, va modifier considérablement le comportement de Solange. Lui seul sera capable de la faire rire et d'exaucer son désir de grossesse.

Réalisé par

7 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

 « Vous savez, les nerfs d’une femme c’est un peu comme la météo, on n’y comprend pas grand-chose », explique le médecin aux deux protagonistes masculins de PREPAREZ VOS MOUCHOIRS. On reconnaît là les dialogues de Bertrand Blier, qui signe en 1977 son quatrième long métrage de fiction. Il sortait d’un échec cuisant, tant financier qu’artistique, CALMOS, fable peu nuancée contre le féminisme de son époque. L’envie était de réunir son duo vedette des VALSEUSES, Gérard Depardieu et Patrick Dewaere, d’y ajouter Carole Laure à la place de Miou Miou, et sans doute de retrouver le chemin du succès.

Il invente alors une comédie très étrange, plus légère que LES VALSEUSES mais tout aussi caustique, une sorte d’histoire d’amour entre deux hommes, une femme et un enfant surdoué de 13 ans. Solange est donc mélancolique. Raoul ne supporte plus de la voir triste et s’attache au premier inconnu venu, Stéphane, pour rendre sa femme heureuse. Les deux, respectivement Depardieu et Dewaere, sont aussi paumés l’un que l’autre. L’un dans l’échec conjugal, l’autre dans la solitude, avouant n’avoir jamais eu qu’un seul pote, Mozart, et vivant avec la collection complète du Livre de Poche.

Comme à son habitude, Blier conduit son récit dans des directions inattendues, écorne la grande bourgeoisie, fignole des dialogues sur mesure jusque dans la bouche du quidam le plus secondaire. Sa comédie a priori sociale et morale devient alors une fable insolite et poétique qui affirme un parti-pris d’irréalisme, s’affranchit des tabous et où l’absurde s’immisce. Un jeune garçon surdoué de 13 ans, préférant Schubert à Mozart, souffre-douleur d’une colo de vacances, essaiera à son tour de rendre Solange heureuse, une situation provocante qui valut en son temps une interdiction aux moins de treize ans à PREPAREZ VOS MOUCHOIRS.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Gérard Depardieu

De Joël Séria, 1973. Autre relation triangulaire dans l'air du temps, mais sans enfant surdoué.

Bertrand Blier

De Luis Bunuel, 1972. Autre film français à avoir emporté l'Oscar du meilleur film étranger.

LES VALSEUSES

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS