PRETTY PEACHES

Bientôt disponible
Adulte - 1978 - Etats-Unis d'Amérique - 90 MIN - interdit aux moins de 18 ans

Peache se rend au mariage de son père où elle fait la connaissance de sa nouvelle belle-mère. En revenant de la cérémonie, elle a un accident de voiture et devient amnésique.

Nombreux sont ceux qu'elle va croiser et qui vont abuser de sa naïveté, de ses charmes et de son sex appeal.  

Réalisé par

Pas encore disponible
1MNavant
2MNaprès
Didier Philippe-Gérard
Didier Philippe-Gérard
CHRONIQUEUR

Il était une fois, une appétissante jeune fille répondant au doux prénom de Peache. Précisons qu'en anglais, outre les pêches, peaches signifie aussi les joues, les fesses, le postérieur si vous préférez. Et celui de notre héroïne est plutôt rebondi. 

Peache, puisque c'est son nom, se rend au mariage de son père où elle fait la connaissance de sa nouvelle belle-mère. En revenant de la cérémonie, elle a un accident de voiture et devient amnésique.

Nombreux sont ceux qu'elle va croiser et qui vont abuser de sa naïveté, de ses charmes et de son sex appeal.  

Cette comédie un brin déjantée aurait pu s'appeler Alice au pays des pervers.

Scènes de bondage, de viol au féminin, partouze dans l'huile, constituent entre autres, le parcours initiatique de Peache.

Vous pourrez même découvrir ce que le public américain n'a pas eu le droit de voir, en l'occurrence une scène de lavement pratiquée par un savant fou sur la candide Peache, ici dans sa version intégrale

Mais, je tiens à vous rassurer : Comme dans tous les contes de fées, pour la craquante, l'émouvante et sacrément bandante Désiree Cousteau, tout est bien qui finit bien.

 

Tags

Contexte

Desiree Cousteau

Alex de Renzy

THE ECSTASY GIRLS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité