PRINCE DES TÉNÈBRES (VERSION RESTAURÉE)

À partir de 2.99 €
Fantastique / Horreur - 1988 - Etats-Unis d'Amérique - 98 MIN - VO - HD - interdit aux moins de 12 ans
A Los Angeles, dans une église des bas-fonds de la ville, un groupe d'étudiants et de scientifiques, réuni autour du père Loomis, veut mettre au jour le secret d'un étrange cylindre de verre. Dans la mystérieuse capsule, un liquide verdâtre s'anime et semble prendre vie à mesure que les heures passent...

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Prince des ténèbres est un des films les plus intéressants de l’oeuvre de John Carpenter car il prouve sa capacité à rebondir et à se renouveler. On est en 1987 et les affaires ne sont pas au beau fixe pour lui. Son précédent long métrage, Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin, produit à grands frais par la Fox et avec lequel il s’était essayé au film d’action sur fond d’arts martiaux, avait été un échec commercial assez injuste, l’obligeant à revenir à la production indépendante.

Prince des ténèbres s’en remet ainsi au Diable permettant à Carpenter de montrer son visage le plus sombre, avec des moyens comptés mais une efficacité remarquable. On est dans les faubourgs de Los Angeles, où dans une chapelle désaffectée, un prêtre est témoin des phénomènes paranormaux des plus inquiétants. Il va aussitôt demander de l’aide à un groupe de scientifiques, qui vont aller de surprise en surprise macabre…

Le prêtre est interprété par Donald Pleasence, un acteur britannique à la calvitie bonhomme mais au regard invariablement inquiétant dont vous vous souvenez certainement si vous avez vu La grande évasion de John Sturges avec Steve McQueen où il jouait le rôle d’un attachant faussaire. Carpenter est un admirateur de Pleasence. Prince des ténèbres scellait leur troisième collaboration, après New York 1997 où il jouait le président des Etats-Unis et surtout Halloween, où il interprétait le psychiatre Samuel Loomis, rôle qu’il reprendra dans les épisodes 2, 4, 5 et 6 de la série.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Donald Pleasence

Même genre de huis clos dans lequel il devient très difficile d'échapper aux forces du Mal...

John Carpenter

En matière de combat contre le Diable, le mètre-étalon du genre !

HALLOWEEN, LA NUIT DES MASQUES (1978)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS