Bande Annonce de PRIS AU PIEGEDécouvrez la bande Annonce de PRIS AU PIEGE sur FilmoTVhttp://
Álex de La Iglesia
Alejandro AwadaBlanca SuárezCarmen MachiJaime OrdóñezJoaquín ClimentJordi AguilarMario CasasSecun de La RosaTerele Pávez

PRIS AU PIEGE

99 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Álex de La Iglesia.

Casting : Alejandro Awada, Blanca Suárez, Carmen Machi, Jaime Ordóñez, Joaquín Climent, Jordi Aguilar, Mario Casas, Secun de La Rosa. Terele Pávez

Synopsis : Un matin comme un autre dans bar au coeur de Madrid. Parmi les clients, des habitués : une femme accro aux machines à sous, un clochard... Mais aussi un hipster qui consomme son déjeuner casque sur les oreilles, une jeune femme qui se rend à rendez-vous avec un homme rencontré sur Internet, un commercial qui trimballe sa mallette de marchandises. Quand deux personnes se font abattre, juste devant l'entrée, en sortant à quelques minutes d'intervalle,  plus personne n'ose quitter les lieux.

Scénario : Álex de La Iglesia, Jorge Guerricaechevarría.
Musique : Carlos Riera, Joan Valent.
Tags : Seattle International Film Festival, Thriller espagnol, Berlin International Film Festival, Huis clos.

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Avec trois bars pour mille habitants l’Espagne est la championne du monde des bistrots. Le titre original de Pris au piège est d’ailleurs El Bar en espagnol. De fait, l’action de ce huis clos au suspense corsé se situe dans un établissement de Madrid où vont se retrouver piégés huit personnages.

Parmi eux, une jeune femme en route pour un rendez-vous, un hipster, un clochard mystique, une ménagère accro aux machines à sous, un commercial… Quand deux clients se font abattre sous leurs yeux devant le bar et qu’ils s’aperçoivent que la rue s’est mystérieusement vidée de tout passant un climat d’angoisse et de tension s’installe.

« La peur nous montre qui on est vraiment. » dit à un moment l’un des personages de ce thriller à quoi lui répond un autre : « On est des rats, le reste n’est que mensonge ». Dans Pris au piège chacun n’a qu’une seule chose en tête : sauver sa peau avant tout. Alex de la Iglesia, le réalisateur du Jour de la bête et de Crimes à Oxford, donne ici une vision sombre des rapports humains. En tous cas, la bonne nouvelle pour le metteur en scène c’est qu’il considère ce film comme le meilleur de sa carrière !

Alex De La Iglesia cogitait depuis des années avec son scénariste Jorge Guerricaechevarría  au script de Pris au piège mais sans parvenir à trouver comment traduire la terreur métaphysique. Tout s’est éclairé un jour que le cinéaste bavardait avec une amie médecin. Elle lui racontait les risques de contagion du virus Ebola sur lesquels elle travaillait et au moment de partir alors qu’elle s’approchait pour lui faire la bise, il a eu un mouvement de recul. Et là, il s’est dit qu’il n’était pas naturel qu’un homme soit aussi lâche ! 

Alex de la Iglesia a créé son bar de toutes pièces en studio mais il s’est largement inspiré d’un établissement madrilène ouvert depuis les années 1940 et baptisé El Palentino. Le réalisateur et son coscénariste y ont passé des journées pendant plusieurs semaines. Ils y ont rencontré des personnages proches de ceux du film, comme ce mendiant qui, avant de pouvoir s’asseoir, s’est pris une gifle de la tenancière parce qu’il était entré en poussant des cris terrifiants. Plus généralement, le bar est pour le metteur en scène un lieu génial quand on veut représenter le monde. Comme il l’explique, « Il y a très peu de situations dans la vie où on peut être si proche d’une personne sans avoir à parler avec elle. Cela génère une certaine proximité et une violence énorme. »

Lâcheté, égoïsme, instinct meurtrier…  le portrait de l’humanité que brosse le cinéaste n’a rien de flatteur. Selon lui, il faudrait que l’homme se souvienne plus souvient qu’il est un animal. « Voilà ce qu’est l’être humain, déclare-t-il : un être sans vision globale des choses capable de faire un selfie avec un dauphin pour finalement le tuer. Et il fait pareil avec ses semblables : il sauve sa peau, et que les autres se débrouillent. Or les choses fonctionnent quand on les voit dans leur ensemble, pas quand on se regarde le nombril. ».

Madrid, un matin ordinaire. À l’heure du café, un petit bar accueille des individus de milieux sociaux divers, aux préoccupations variées. Soudain, alors qu’il s’en va, un client est abattu dans la rue par un tir de sniper. Barricadé à l’intérieur du bar, le reste ...

Lire la suite
7
Film Exposure

Ba(r)ttle Royale !

Huis clos d'Alex de la Iglesia, à qui l'on doit le non négligeable Balada Triste, le long-métrage du cinéaste espagnol est un thriller puissant et prenant de bout en bout. En plein cœur de Madrid, un groupe d'individus se réfugie dans un bar pour échapper à une tuerie. ...

Lire la suite
7
KINOEIL

C'est juste incompréhensible que ce film sorte directement en vidéo ! On est en terrain connu pour ceux qui ont déjà vu un des films d'Álex de la Iglesia, mais il est le seul à savoir orchestrer ce genre de comédie horrifique avec une telle maestria. Il maitrise son sujet ...

Lire la suite
8
trevorReznik
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Les sorcières de Zugarramurdi

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La piel que habito

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film The Collection
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Sinister

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés