PROPRIÉTÉ INTERDITE

Parce que Natalie Wood était vraiment ivre pour sa scène d'ivresse
Drame - 1967 - Etats-Unis d'Amérique - 106 MIN - VM - Tous publics
Owen Legate arrive à Dodson, une petite ville proche de La Nouvelle-Orléans. Il loue une chambre dans la pension de famille tenue par madame Starr. La fille aînée de celle-ci, Alva, est une ravissante brune que tous les cheminots rêvent de séduire. Sa mère espère cependant qu'elle fera un riche mariage...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Perrine Quennesson
Perrine Quennesson
CHRONIQUEUR

Deuxième long métrage de Sydney Pollack après Trente minutes de sursis avec Sidney Poitier en 1965, Propriété interdite sort en 1966. Il s’agit pour le réalisateur de sa première collaboration, qui s’avérera fructueuse avec le comédien Robert Redford. Au total, ils comptent quelques sept films ensemble.

Durant le crise des années 30, un agent des chemins de fer, Owen Legate, est envoyé à Dodson, petite bourgade du Mississipi, avec pour mission de fermer une large partie des activités ferroviaires, et de licencier du personnel. Il rencontre Alva Starr et entame avec elle une relation amoureuse. Les deux amants devront alors échapper aux griffes de Hazel, la mère d'Alva, et au désir de vengeance des habitants.

Adapté de la pièce en un acte de Tennessee Williams, Propriété interdite réunit également au casting Natalie Wood et Charles Bronson. Côté grand nom au générique, on compte également celui de Francis Ford Coppola qui co-signe le scénario aux côtés Fred Coe et Edith Sommers.

Réalisé par

7 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Natalie Wood

Robert Redford. Les années 30. Que demander de plus?

Sydney Pollack

Un couple s'aime malgré les réticences de la famille puis de la communauté

WEST SIDE STORY