PROPRIéTé PRIVéE

À partir de 6.99 €
Adulte - 2005 - France - 100 MIN - VF - interdit aux moins de 18 ans
Modeste Pompello, photographe de charme célèbre et très prisé, est « en crise ». Crise de foie ? Non de foi… dans sa virilité… Ils se retrouve pour une séance de prise de vues dans une superbe villa tropézienne, entouré de trois non moins superbes jeunes filles (Axelle, Jennifer et Sophie) Leur collaboration quadripartite va-t-elle résoudre sa « crise » ?

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Christophe Lemaire

Un photographe de charme, un escroc, trois magnifiques modèles, une villa tropézienne… vous devinez la suite. Enfin du moins, vous croyez deviner la suite, car Propriété privée n’est pas un porno courant. Et oui car  le photographe est dépressif et doute de ses désirs tandis que les trois mannequins aiment l’amour physique tout en assumant aussi leurs revendications féministes. La preuve avec jolie phrase de dialogue où la mignonnette Axelle Mugler  avoue à son amant qui vient de la pénétrer:  « Oui, c’était bon, mais je n’ai pas joui ».   Avec sa photo aux couleurs joliment estivales, sa musique étrangement easy listening et sa mise en scène naturaliste qui aborde les scènes hard avec un érotisme esthétisant, ce film de Jack Tyler est, comme le précise un journaliste de la revue Chronikart : « Un porno de classe sur la crise du désir chez le mâle occidental ». En gros, le cinéaste tente de prouver par le biais de ses images coquines que l’homme d’aujourd’hui n’arrive plus à bander à fond. Tout ça parce qu’il a perdu le goût du mystère et de la sublimation érotique. Mais il ne faut pas s’inquiéter pour autant, car Propriété privée reste - si on veut le regarder sans réfléchir – un porno très efficace qui aligne les scènes romantico-cochonnes avec son lot de séquences lesbiennes hot, de pénétrations distingués et d’éruptions spermiques digne d’une  grosse éjaculation d’un bon vieux volcan en rut. Vésuve, si tu m’entends…

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Jack Tyler

LE PLAISIR A 20 ANS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité