QUE LES GROS SALAIRES LèVENT LE DOIGT

Bientôt disponible
Parce que Yasmina Reza, futur auteur, y tient un (tout) petit rôle
Comédie - 1982 - France - 100 MIN - Tous publics

Jean-Baptiste Lumet, dit Lum, est cadre dans un cabinet d'assurances. Comme tous ses collègues, il est invité par son patron, Monsieur Jœuf, à passer un week-end dans sa luxueuse propriété campagnarde. Sur place, tous font la connaissance de Rose, la mystérieuse épouse du boss et de ses deux filles. C’est durant le premier dîner que Lum apprend par une indiscrétion que cette...

1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Denys Granier-Deferre a 32 ans lorsqu’il entame sa carrière de réalisateur avec Que les gros salaires lèvent le doigt, adaptation des Bêtes curieuses, le court roman de Jean-Marc Roberts, écrivain prodige et éditeur à succès. Pierre Granier-Deferre – le père de Denys – avait, un an plus tôt, réalisé Une étrange affaire et s’apprêtait à tourner l’Ami de Vincent, deux autres romans de Roberts. La presse parla d’une « OPA » de l’écrivain sur la famille Granier-Deferre !

Qualifié, par le cinéaste lui-même, de « fable un peu surréaliste », le film que vous allez voir met en scène un champêtre week-end organisé par un riche et cynique patron (Jean Poiret) dans le but (non avoué bien sûr) de licencier quelques cadres de son cabinet d’assurances. Parmi ceux-ci, un certain Jean-Baptiste Lumet, dit Lum (Daniel Auteuil), qui, découvrant le stratagème, n’hésitera pas à s’en servir à son profit.

L’étrange personnage incarné par Michel Piccoli n’existait pas dans le roman. C’est en le rencontrant sur le plateau d’Une étrange affaire que Jean-Marc Roberts décida d’ajouter ce rôle, spécialement pour lui. Autour de ces trois-là, vous reconnaîtrez notamment : Tchéky Karyo et François Perrot ainsi que Marie Laforêt, l’épouse de Jean Poiret, et la jeune Yasmina Reza, la femme de chambre, pas encore la femme de lettres que l’on sait.

5.9 / 10
Le contexte

Daniel Auteuil

Autre vision du monde de l’entreprise.

Denys Granier-Deferre

Autre cadre bien mal traité, entrant en résistance.

LACENAIRE (1990)