RAGING BULL

Parce qu'on peut le rappeler, De Niro a pris 30 kilos en quatre mois pour les besoins du film
Drame - 1981 - Etats-Unis d'Amérique - 124 MIN - VM - Tous publics
Un italien de New York, venu des quartiers pauvres connait une ascencion fulgurante dans les milieux de la boxe. Il va battre tous les grands champions de son temps et connaitre une gloire planétaire. Mais le prix à payer sera terriblement élevé.
7.8 / 10
7.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Raging bull, c’est littéralement le « taureau enragé ». On dirait le nom d’un sioux mais, pour le cinéphile, il s’agit du titre d’un film régulièrement inscrit au catalogue des plus grandes oeuvres jamais réalisées.

Le film est sorti en 1980 et n’a pas connu un très grand succès aux Etats-Unis. Mais, progressivement, il s’est imposé dans toutes les cinémathèques  du monde, on le considère même comme le meilleur film de Scorsese. De quoi s’agit-il? Et bien le taureau furieux c’est Jake LaMotta, boxeur italo-américain qui fut champion du monde des poids moyens entre 1949 et 1951. Et c’est l’histoire de son ascension et de sa déglingue.

Robert de Niro est LaMotta, et il donne de lui-même c’est le moins qu’on puisse dire puisqu’il s’est contraint à des transformations physiques impressionnantes pour jouer les différentes étapes de la vie du champion. Pour cela il reçut un oscar et l’admiration du monde entier. Regardez l’ascension et la chute du champion.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver ROCKY DE JOHN G. AVILDSEN (1976) (Comment un film modeste avec un acteur peu connu devint un phénomène mondial et lança la carrière du fameux "étalon italien". Sylvester Stallone a écrit cette histoire et l'a interprétée, faisant de son corps, bien plus que celui d'un boxeur, une marque déposée.) ou encore ALI DE MICHAEL MANN (2001) (Un biopic évoquant la carrière prestigieuse et les engagements de Cassius Clay devenu Mohammed Ali. Si Jake LaMotta raconte l'Amérique du début des années 50, champion frustre et lié à la mafia, Ali est la vitrine des années 70, avec son discours pour les droits sociaux et la critique du show bizness.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné