RED RIDING : 1980

À partir de 2.99 €
Parce que Ridley Scott faillit refaire une version de la trilogie, 100% cinéma cette fois
Policier / Suspense - 2009 - Grande-Bretagne - 93 MIN - VO - Tous publics
Un tueur en série terrorise le Yorkshire depuis six ans. La police locale étant dans une impasse, l'inspecteur Peter Hunter est dépêché de Manchester pour reprendre l'enquête. En 1974, il était déjà venu sur place pour enquêter sur une fusillade dont deux policiers avaient été victimes, ce qui lui avait valu quelques ennemis. Du coup il se retrouve d'autant plus isolé quand ses découvertes viennent contredire le discours officiel sur "l'éventreur du Yorkshire"...

Réalisé par

6.9 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Patrick Fabre
Patrick Fabre
CHRONIQUEUR

Si pour vous le mot Yorkshire n’est synonyme que de gentil petit toutou toiletté, vous allez être choqué par la vision de cette région du nord de l’Angleterre qu’ont les trois réalisateurs de la Trilogie Red Riding.
En l’occurrence Julian Jarrold, James Marsh et Anand Tucker.

Trois films indépendants mais interconnectés dont l’action se situe donc cette région minière, à trois époques distinctes 1974, 1980 et 1983 et qui font le portrait commun d’une police corrompue sur fond de traque de serial killer. Trois films adaptés du Quatuor du Yorkshire, série de quatre romans policiers particulièrement noirs écrits par David Peace. Ce n’est pas pour rien si on le compare souvent à l’écrivain américain James Elroy. D’ailleurs il y a beaucoup de L.A. Confidential dans la Trilogie. Et oui, trilogie car seulement trois des quatre livres de David Peace ont été adaptés, celui dont l’action se déroulait en 1977 ayant été écarté par les producteurs.

Ce qui n’empêche pas les intrigues complexes et entremêlées de trouver un dénouement clair dans le troisième et dernier épisode. Car l’on pourrait dire épisode plutôt que film, puisque à l’origine le projet a été réalisé pour la télévision anglaise où il a été diffusé .
Dans le reste du monde c’est sur grand écran que la trilogie est d’abord sortie. Et elle le méritait bien. Outre trois réalisateurs en vogue, on retrouve au générique les noms quelques stars du cinéma britannique dont Andrew Garfield, Peter Mullan, Rebecca Hall, Sean Bean, Paddy Considine ou Mark Addy. Certains d’entre eux, comme Peter Mullan sont présents dans les trois films, d’autres n’ont pas l’occasion de survivre plus d’un épisode.

Commencer à regarder la Trilogie Red Riding, c’est en revanche se condamner à presque 5 heures d’anxiété à suivre l’un des plus brillants thrillers de ces dernières années. Un film où, comme l’a dit l’homme politique britanique Edmund Burke, "Le mal n'a besoin que de l'inaction des gens de bien pour triompher."

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

James Marsh

IN AMERICA

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS