Bande Annonce de RED ROADDécouvrez la bande Annonce de RED ROAD sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1825/fond/1825_w_500.jpg
Andrea Arnold
Kate DickieMartin CompstonNathalie PressPaul HigginsTony CurranAndrew ArmourJessica AngusJohn ComefordLMartin MccardieMartin O'NeillCarolyn CalderCharles BrownCora Bisset

RED ROAD

110 mn

Note de SensCritique :

6.6 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Andrea Arnold.

Casting : Kate Dickie, Martin Compston, Nathalie Press, Paul Higgins, Tony Curran, Andrew Armour, Jessica Angus, John Comeford, L, Martin Mccardie, Martin O'Neill, Carolyn Calder, Charles Brown. Cora Bisset

Synopsis : Jackie, une Ecossaise d'une quarantaine d'années, travaille dans un centre de vidéo-surveillance. Elle apprend la sortie de prison de Clyde, un homme qu'elle a connu jadis, avant de le repérer sur son écran de contrôle. Elle entreprend de le fréquenter, tout en dissimulant son identité. Elle parvient à devenir sa maîtresse, pour mieux se livrer à un incroyable chantage qui devrait renvoyer Clyde en prison.

Scénario : Andrea Arnold.
Pays : Royaume-Uni
Tags : Drame, Introspection, Par la case prison, Elles n'ont pas froid aux yeux, En banlieue, Policier / Suspense, Vengeances, BAD BOYS / BAD GIRLS.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Red Road nous intéresse au sort de Jackie, dont le travail consiste à surveiller un mur d’écrans. Tous ces écrans sont reliés à des caméras de surveillance qui ratissent la ville. Autrement dit Jackie travaille pour une société de sécurité. Ainsi présenté, le film est éminemment réaliste. Pourtant choisir de parler d’écrans quand on fait un film n’est jamais fortuit. Et il n’est pas interdit de superposer au premier récit comme une métaphore. Jackie est aussi, d’une certaine manière, spectatrice de la vie des autres, l’enjeu du film étant qu’elle ait un rôle actif et que sa propre vie trouve un sens. Car même si aucune parole ne vient la corroborer, notre impression est que Jackie est en vacance. Non pas en vacances, avec un S. En vacances, au bord du vide. Le vide d’une vie dont nous ne comprendrons la genèse que dans la séquence finale. Après que les agissements de l’héroïne nous aient intrigués.

Universelle, cette histoire de solitude est aussi typiquement britannique, écossaise pour être précis. Et l’action se déroule à Glasgow, dont la grisaille et la déchéance sociale ne font guère pour inspirer l’espoir. Poussant le réalisme jusqu’au bout, le film met en scène des comédiens du cru.

Si Tony Curran, qui joue le rôle de Clyde, affiche une filmo comportant plusieurs films de résonance internationale, ce n’est pas le cas de Kate Dickie, qui n’avait rien fait de réellement palpable jusqu’alors. Il en sort une sensation durable d’authenticité. L’ombre de Ken Loach plane évidemment sur le film, compte tenu de l’accent mis sur la déchéance sociale de ceux qu’il met en scène. Mais contrairement à son aîné, Julie Arnold semble se contenter de constater sans nécessairement en tirer des conclusions sur les dysfonctionnements de la société. Comme c’est le cas de l’excellent Sweet sixteen, tourné dans la région quelque quatre ans plus tôt.

Curieusement le film est coproduit par le Danemark. Parce que tout aussi curieusement Lars von Trier en personne a initié le projet, avec l’idée qu’il devait faire partie d’une trilogie mise en scène par trois cinéastes différents, mais avec des personnages communs ayant été définis d’un commun accord, incarnés par les mêmes acteurs. On reconnaît le talent de l’auteur des Idiots, inventeur du fameux dogme, à trouver des idées théoriques nouvelles. Même si aujourd’hui plus personne ne semble donner vie au dogme, qui prônait l’abandon de la plupart des artifices du cinéma, et si les traces des deux films qui devaient compléter la trilogie se sont quelque peu perdues dans la neige.

Reste que Red road a révélé une réalisatrice de talent. Il est vrai que si le film est son premier long métrage, la cinéaste avait auparavant été remarquée pour son court métrage, Wasp. Red road a été sélectionné à Cannes dans le cadre d’Un certain regard. Toujours à Cannes, mais en compétition cette fois, son film suivant, Fish tank fera également forte impression. La réalisatrice désertant l’Ecosse pour la banlieue de Londres. Mais la teneur est la même : beaucoup de réalisme, un brin de poésie, un engagement humaniste au service des personnages et notamment du principal d’entre eux. Pour l’occasion une ado rebelle particulièrement attachante.

Si la solitude et la déréliction sociale semblent coller à la peau de Andrea Arnold, qui fut comédienne et présentatrice télé avant de passer derrière la caméra, du moins son dernier film, dont le tournage n’a pas encore démarré devra quitter les rives du quotidien dans tout ce qu’il a de platement contemporain, puisque la cinéaste s’attaque à une énième adaptation d’un monument de la littérature : Les Hauts du hurlevent. Rejoignant pour l’occasion toute une cohorte de cinéastes, de Wyler à Yoshida, en passant par Rivette et Bunuel ont su donner vie au très romantique roman d’Emily Bronte.

Solitude eternelle...

Une femme qui cherche le salut, emmurée dans sa solitude et son quotidien! Après le drame de sa vie, trouvera t-elle le réconfort et tranquillité dans la vengeance ? Dans les quartiers glauques de Glasgow et avant "Fish Tank", Andrea Arnold nous livre un portrait de femme extrêmement ...

Lire la suite
9
Snailburger

My Body is a cage (Peter Gabriel)

C'est l'histoire d'une femme qui est morte. Chaque jour ou la vie vient la saluer, elle préfère s'emmurer dans le passé et enrichir sa solitude de tristesse. Et puis, celui qu'elle déteste le plus au monde pour lui avoir enlever la chair de sa chair, lui revient et vient troubler ...

Lire la suite
7
Cyann Kairos De Ligre

Cold et blafard

Un film à l atmosphère froide et efficace.Le "no future " transpire de la photographie du film,l histoire glaçante,l actrice ...sur le fil du rasoir .L intrigue nous attrappe et nous laisse désemparé devant ces trajectoires de vie avec si peu d humanité.Un excellent film ...

Lire la suite
8
CANAILLE30
A voir également
Affiche du film LES HAUTS DE HURLEVENT

à partir de

9.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film THE PRINCE

à partir de

3.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film A BOUT PORTANT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CALCULS MEURTRIERS

à partir de

7.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés