Bande Annonce de REMAKE ROME VILLE OUVERTEDécouvrez la bande Annonce de REMAKE ROME VILLE OUVERTE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/598/fond/598_w_500.jpg
Carlo Lizzani
Anna FalchiGiancarlo GianniniLina SastriMassimo GhiniAntonello FassariMassimo DapportoChristopher WalkenMilva

REMAKE ROME VILLE OUVERTE

44 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Carlo Lizzani.

Casting : Anna Falchi, Giancarlo Giannini, Lina Sastri, Massimo Ghini, Antonello Fassari, Massimo Dapporto, Christopher Walken. Milva

Synopsis : Une équipe de cinéma retrace la génèse d'un film qui a marqué la naissance du néo réalisme italien : Rome, ville ouverte de Roberto Rosselini. Comment, en pleine pénurie, alors que la guerre n'est pas encore totalement terminée et l'Italie encore partiellement occupée, Rosselini et son scénariste se battent pour monter ce film qui se veut un témoignage sur les Romains qui ont résisté au fascisme.

Scénario : Carlo Lizzani, Furio Scarpelli, Ugo Pirro.
Musique : Manuel de Sica.
Pays : Italie
Tags : Drame, L'Italie après la guerre, Dans les villes, Une ville : Rome, Mises en abyme, Films néoréalistes italiens, Après la guerre, Villes italiennes, Et si on faisait un film ?, Remakes, Histoires dans l'histoire.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

1945, dans une Italie pas encore totalement libérée du joug fasciste, Roberto Rosselini, au prix de mille sacrifices, parvient à tourner Rome ville ouverte au terme d'une aventure qui a été à l'origine du néo-réalisme italien.

1996. Carlo Lizzani, cinéaste estimable et respectueux, rend hommage à cet OFNI (objet filmique non identifié) qui a marqué l'histoire du cinéma en nous racontant la genèse d'un chef-d'œuvre.  

Une date dans l'histoire du 7e art, Rome, ville ouverte ne s'est pas fait en un jour.  Roberto Rosselini et son scénariste Sergio Amidei ont lutté pied à pied pour accoucher de ce film qui se voulait un hommage au peuple de Rome et à ceux qui avaient lutté pour sa libération.

Projet ambitieux, Celluloïd est le making off de ce film qui a eu tant de mal à exister puis à être reconnu. Nous devenons les témoins privilégiés de cette aventure et, il est particulièrement émouvant de voir le travail de Rossellini, de croiser Federico Fellini, scénariste débutant ou Anna Magnani, l'âme de ce film bouleversant.

Pourquoi Celluloïd ? Parce que c'est dans cette matière hautement inflammable qu'était fabriquée la pellicule à l'époque. 

Si vous avez vu Rome ville ouverte, ce récit va vous révéler des aspects inconnus des cinéphiles, mais, si vous n'avez pas vu l'original, Celluloïd va vous donner l'envie de découvrir ce chef d'œuvre.

Celluloïd se définit lui-même à travers la réplique du personnage d'Anna Magnani à propos de Rome, ville ouverte :" C'est une véritable histoire inventée avec de vrais faux acteurs". En fait c'est une mise en abyme vertigineuse à laquelle nous assistons. Mais on est obligé, malgré tout de mettre quelques bémols car Carlo Lizzani jette un voile pudique sur le regard un brin misogyne que Rossellini pouvait avoir sur les femmes et sur ses préjugés quant à l'homosexualité. Il suffit de voir la manière caricaturale dont il caste le chorégraphe efféminé pour le rôle du nazi homosexuel. Ceci mis à part, il est fascinant de voir comment le climat néo-réaliste s'est imposé à Rosselini et à son scénariste, Sergio Amidei, magistralement interprété ici par Giancarlo Giannini.   

Bien que ce ne soit pas son premier film, Giancarlo Giannini a été découvert en France en 1970 avec Drame de la jalousie d'Ettore Scola où il donnait la réplique à Marcello Mastroianni et Monica Vitti.

Acteur fétiche de la réalisatrice italienne Lina Wertmüller, il tourne également avec Fassbinder dans Lili Marlene. Grand spécialiste du doublage, il est la voix italienne de Jack Nicholson, Al Pacino, Dustin Hoffman ou Gérard Depardieu. Après avoir été le plat du jour d'Anthony Hopkins dans Hannibal de Ridley Scott, la suite du Silence des agneaux, on le retrouve dans deux récents James Bond : Casino Royale et Quantum of  Solace.  

Impossible de ne pas parler de la Magnani lorsque l'on évoque Rome, ville ouverte.

Avant tout, elle était romaine. Née en 1908 dans la ville éternelle, elle a été élevée par sa grand-mère après que sa mère ait mis les voiles. Anna Magnani suit des cours d'art dramatique et devient tout naturellement... chanteuse dans des cabarets et des night-clubs. Elle fait de petites tournées en province. Elle décroche un petit rôle dans un film muet à la fin des années 20 mais on ne la découvre vraiment qu'en 1941 dans Mademoiselle Vendredi, un film de Vittorio de Sica, autre figure du néo-réalisme. En 1943, elle est approchée par Lucchino Visconti pour le rôle féminin principal de Ossessione, l'adaptation italienne du roman de James Mc Cain Le Facteur sonne toujours deux fois. Visconti lui préfère Clara Calamai qui deviendra sa bête noire. A partir du succès de Rome ville ouverte, vient la reconnaissance. Elle travaille avec les plus grands réalisateurs italiens. Elle obtient l'Oscar de la meilleure actrice en 1955 pour La rose tatouée de Daniel Mann, écrit pour elle par Tenessee Williams. Elle aura tourné également avec Renoir et Claude Autant-Lara. Sa dernière apparition sera pour Federico Fellini en 1972 où elle joue son propre rôle dans, devinez quoi... Fellini-Roma !

A voir également
Affiche du film LE DÎNER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DELLAMORTE DELLAMORE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHRONIQUE DES PAUVRES AMANTS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE VOLEUR DE BICYCLETTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés