RIEN QUE POUR VOS CHEVEUX

Bientôt disponible
Pour le scénario le plus extravagant de ces 50 dernière années
Comédie - 2008 - Etats-Unis - 113 MIN - Tous publics
Zohan Zvir est un agent d'élite de l'armée israélienne. Élément invincible, il est régulièrement requis pour des missions difficiles et notamment pour affronter le Phantom, son adversaire déterminé à l'éliminer. Zohan a pourtant un rêve secret, il souhaite devenir coiffeur, à l'image de Paul Mitchell, célèbre praticien capillaire américain. Zohan décide de se faire passer pour...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR
Si les titres français de films étrangers ne sont pas souvent des réussites, saluons ce Rien que pour vos cheveux, qui résume bien l’esprit irrévérencieux et potache de cette ébouriffante comédie d’espionnage.

James Bond ne pourrait que bien se tenir face à Zohan, agent d’élite de l’armée israélienne, capable faire une partie de raquette avec une grenade dégoupillée ou de réduire une mitraillette en miettes en trois manchettes. Or ce guerrier invincible a un rêve secret : devenir coiffeur pour dames. Et après avoir mis en scène sa mort, il s’envole pour New York où il espère devenir le roi du brushing.

Les gags ne sont pas prise de tête et volent souvent sous la ceinture, ce qui les rend franchement poilants. Adam Sandler, qui a coécrit ce scénario décomplexé et décoiffant avec Judd Apatow, le réalisateur de 40 ans : mode d’emploi, s’est réservé le rôle principal. Et il a bien fait. Face à lui, John Turturro campe le Phantom, son redoutable adversaire, et offre une composition aussi mémorable que son Jesus Quintana dans The Big Lebowski. En prime,  le casting s’autorise des apparitions de célébrités comme la chanteuse Mariah Carey ou encore le tennisman John Mac Enroe…

Réalisé par

5.6 / 10
Le contexte

Adam Sandler

Autre réalisation de Dennis Dugan interprétée par Adam Sandler

Dennis Dugan

Une parodie de film d'espionnage riche en gags loufoques

PUNCH-DRUNK LOVE

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS