RIO CONCHOS

Parce que le film n'est pas sans faire penser au "Comancheros" de Michael Curtiz
Guerre / Western - 1964 - Etats-Unis d'Amérique - 103 MIN - VO - Tous publics
Lassiter, un ancien officier sudiste est arrêté pour avoir décimé un groupe d'Indiens en représailles à la mort de sa famille. Emprisonné par l'armée, il fait la connaissance de Rodriguez, un aventurier condamné à mort pour meurtre. Peu après, les Apaches s'emparent d'un stock d'armes appartenant à l'armée...

Réalisé par

7.1 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

James Lassiter, ancien soldat de la Guerre de Sécession, massacre des Indiens pour venger sa famille assassinée. Il est arrêté par la cavalerie et se voit offrir une mission dangereuse en échange de sa liberté.

Lassiter doit prendre la tête d’un petit groupe d’hommes et se rendre au Mexique pour arrêter un ex-colonel sudiste et sa bande, qui ont volé une cargaison de fusils et s’apprêtent à les vendre à des Indiens sur le sentier de la guerre.

Lassiter est accompagné de deux soldats, dont un Afro-américain, et d’un autre prisonnier, un bandit mexicain qui doit leur servir de guide.

Le contexte

Richard Boone

Parce que ce dernier film de Michael Curtiz (le réalisateur-fétiche d'Errol Flynn) est un western où John Wayne poursuit lui aussi des trafiquants d'armes.

Gordon Douglas

Parce que l'antihéros de "Rio Conchos" est mû par la même haine des Indiens que le personnage de John Wayne ici, qui traverse l'Ouest en long, en large et en travers pour retrouver sa nièce enlevée par les Comanches.

ALAMO

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS