Bande Annonce de RODINDécouvrez la bande Annonce de RODIN sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/11707/fond/11707_w_500.jpg
Jacques Doillon
Edward AkroutIzïa HigelinOlivia BaesSéverine CaneeleVincent LindonZina Esepciuc

RODIN

115 mn

Note de SensCritique :

5.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jacques Doillon.

Casting : Edward Akrout, Izïa Higelin, Olivia Baes, Séverine Caneele, Vincent Lindon. Zina Esepciuc

Synopsis : En 1880, Auguste Rodin a déjà marqué les esprits par son talent de sculpteur. La reconnaissance de l'Etat français vient enfin avec une commande de la Porte de l'Enfer, composée entre autres du Baiser et du Penseur, ses éléments les plus célèbres. Alors qu'il vit avec Rose, Rodin rencontre Camille Claudel...

Scénario : Jacques Doillon.
Musique : Philippe Sarde.
Tags : Biopic, French Touch, Drame biographique.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

C’est l’histoire d’une reconnaissance tardive, d’un talent enfin récompensé. C’est l’histoire d’un amour passionnel et passionné, d’une liaison dangereuse qui aurait pu être fatale et le sera d’ailleurs pour Camille Claudel. C’est l’histoire d’un pan essentiel de l’Histoire de l’Art. Le film de Jacques Doillon que vous allez maintenant regarder vous entraine au cœur de l’œuvre d’Auguste Rodin, sans doute le plus grand sculpteur de tous les temps, l’égal de Michel Ange.

Mais attention, ne vous attendez pas à un récit linéaire qui irait de la jeunesse à la mort de l’artiste : le choix intelligent fait par le cinéaste est de se consacrer aux dix années majeures de Rodin : une décennie où l’Etat lui passe enfin commande et où sa rencontre avec sa jeune élève va changer le cours de sa vie personnelle…

Vincent Lindon et Izia Higelin illuminent ce film sombre, dont la mise en scène classique comporte quelques moments de bravoure, comme cet impressionnant plan-séquence du début…

Au départ de cette aventure Rodin, Jacques Doillon avait eu l’idée d’un documentaire qui mettrait en scène l’évolution du projet de la statue de Balzac, sans doute l’une des plus connue de l’artiste. Décriée, critiquée, moquée à l’époque de sa conception, elle est devenue avec le temps l’emblème du maître. Doillon en a d’ailleurs conservé une des répliques fabriquées pour son film dans son jardin !

Puis le metteur en scène s’est peu à peu laissé envahir par son sujet, convaincu qu’il y avait là un vrai moyen de romancer les choses sans rien inventer. Vous l’aurez remarqué, son « Rodin » est un morceau brut du parcours personnel et professionnel du sculpteur, traité comme lui modelait ses morceaux de marbre pour en tirer le meilleur. Pas de fioriture ou d’esbroufe, des dialogues réduits à l’essentiel et au final, une réflexion passionnante sur la place des artistes dans notre société, leur rapport au public, à la critique, à l’argent et la façon dont leur investissement de chaque instant peut fragiliser leur vie personnelle… On est assez loin de l’autre évocation la plus connue d’Auguste Rodin au cinéma, « Camille Claudel », réalisée en 1987 par Bruno Nuytten avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu. Ce film-là se concentrait sur la romance toxique entre les deux artistes. Ici, c’est à l’essence de leur travail que l’on s’intéresse vraiment.

Pour incarner Rodin, Jacques Doillon a eu très tôt l’idée de Vincent Lindon. Il connaissait l’implication quasi obsessionnelle du comédien dans la préparation de ses personnages et il n’a pas été déçu ! Une démarche physique d’abord, par la silhouette et bien entendu cette barbe fournie, fidèle à celle de son modèle d’origine mais également psychologique. Le comédien s’est longuement documenté sur Rodin, mais il a aussi voulu apprivoiser la terre, cette matière première qui, (bien avant le marbre), était la préférée du sculpteur. Position du corps, des mains, isolement de l’esprit, raréfaction des mots : Lindon est devenu Rodin…

Le jour où la terre s’anima

Le créateur dont l’activité principale consiste à se questionner, à combattre avant d’obtenir une forme fidèle à ce qu’il voulait faire surgir s’intéresse forcément au travail de ses congénères. Une fascination commune, une admiration pour les génies qui ont ...

Lire la suite
7
Sergent Pepper

De marbre et de fureur

Nouvel étendard du cinéma français après sa formidable interprétation d'un homme luttant contre un système économique inhumain, Vincent Lindon revient sous les traits du grand sculpteur Auguste Rodin. "Rodin", de Jacques Doillon, c'est le mariage réussi entre l'image et ...

Lire la suite
7
Cyprien_P-L

"Ferme tes yeux de chair pour contempler d'abord ton image avec l'oeil de l'esprit".

Les films de Jaques Doillon sont intimistes et personnels tout en proposant une réflexion sur l'enfance, la frustration, le tourment, la complexité du sentiment ainsi que le rapport de classe. Son Rodin se caractérise principalement par un récit linéaire et ténu, marqué ...

Lire la suite
8
Flerya Vende
 
le contexte
A voir également
Affiche du film CHASSEURS DE DRAGONS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Saint Amour

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PONETTE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A DANGEROUS METHOD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés