Bande Annonce de RogopagDécouvrez la bande Annonce de Rogopag sur FilmoTVhttp://
Pier Paolo Pasolini
Alexandra StewartJean-Marc BoryLaura BettiOrson WellesRosanna SchiaffinoUgo TognazziAntonella TaitoTomas Milian

Rogopag

122 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Pier Paolo Pasolini, Jean-Luc Godard, Roberto Rossellini, Ugo Gregoretti.

Casting : Alexandra Stewart, Jean-Marc Bory, Laura Betti, Orson Welles, Rosanna Schiaffino, Ugo Tognazzi, Antonella Taito. Tomas Milian

Synopsis : Il s’agit de quatre sketches réalisés par 4 grands réalisateurs : Jean-Luc Godard, Ugo Gregoretti, Pier Paolo Pasolini et Roberto Rossellini. Le premier, "Pureté", réalisé par Rosselini, traite de la relation entre une jeune hôtesse de l’air et un américain d’âge moyen. Le second, "Le Nouveau monde" de Godard, nous présente un monde postapocalyptique au sein duquel on se concentre sur un personnage en train d’écrire son journal intime. Le troisième, "Le Fromage Blanc" de Pasolini, met en scène le tournage d’un film sur la vie de Jésus qui a lieu dans un quartier très pauvre. Enfin, le dernier, "Poulet de grain" de Gregoretti, traite d’une famille illustrant à merveille le consumérisme.   

Scénario : Jean-Luc Godard, Pier Paolo Pasolini, Roberto Rossellini, Ugo Gregoretti.
Musique : Carlo Rustichelli.
Pays : France | Italie
Tags : Monde post-apocalyptique‎, Surréalisme, Film choral / Destins croisés.

à partir de

9.99
voir ce film

Mais qu’est-ce que c’est que cet acronyme ? Ro-Go-PaG. Trois syllabes derrière lesquelles se cachent trois réalisateurs italiens et un français. Dans l’ordre Roberto Rossellini, Jean-Luc Godard, Pier Paolo Pasolini et le moins connu, Ugo Gregoretti. Chacun signe un segment de ce film à sketches, un genre originellement italien et très populaire au début des années soixante. Rogopag est sorti en 1963.

La virginité, le premier segment signé Roberto Rossellini n’est pas le plus convaincant, mais il n’en est pas moins intéressant. A l’époque où il accepte de collaborer à ce projet, le père du néoréalisme n’a plus envie de faire du cinéma. Durant les années qui suivront il se tournera vers la télévision pour réaliser des films éducatifs. Son récit intrigue et divertit par ses coups de griffes amusés contre la religion et contre la psychanalyse. Et contre l’invasion des images ce qui apparaît aujourd’hui quasi prophétique

Le plus connu des quatre est La ricotta de Pier Paolo Pasolini avec Orson Welles en metteur en scène consacré et pontifiant. Le plus connu et le plus dérangeant aussi à l’époque, puisqu’il allait valoir à Rogopag d’être mis sous séquestre par la censure à la demande de l’Église. En France, cet épisode est resté inédit jusqu’en 1991. Et puis il y a Godard, qui dans Le nouveau monde met en scène un Paris dépeuplé après une explosion nucléaire. Un premier brouillon d’Alphaville qu’il réalisera en 1965...

Au départ le film que vous venez de voir est une idée de producteurs. Ils sont trois au générique. Le premier, Alfredo Bini, qui restera le fidèle partenaire de Pasolini jusqu’en 1967, n’est pas à l’époque le plus connu mais il est à l’initiative du projet. Alberto Barsanti, lui, avait produit deux ans plus tôt Une aussi longue absence d’Henri Colpi, Palme d’or 1961. Le troisième, Angelo Rizzoli, s’était fait connaître en produisant La dolce vita de Federico Fellini.

Les quatre sketches suivent une feuille de route assez libre, établie par leurs producteurs. L’idée soumise aux cinéastes était de "raconter les joyeux principes de la fin du monde" et d’"offrir une vision sur la manière dont la vie moderne conditionne l’homme". On peut convenir qu’il y a à prendre et à laisser dans ce patchwork, mais il nous a permis pourtant de redécouvrir quatre cinéastes en totale liberté.

Le sketch intitulé Le Poulet de grain, réalisé par Ugo Gregoretti offre une charge un peu poussive contre la société de consommation, mais vaut pour le plaisir de voir Ugo Tognazzi jouer la comédie au côté de son fils Ricky, huit ans à l’époque, déjà aperçu dans Les monstres de Dino Risi. Devenu adulte Tognazzi junior deviendra acteur professionnel, réalisera quelques films, mais sans jamais atteindre le niveau de son modèle.

Quel beau titre tout de même...

J'ai remarqué une chose dans ce film à propos du cinéma de Godard, c'est que tous ses films sont des utopies intellectuelles, tout le monde parle avec intellect, sortant des références littéraires à tout va, que ce soit un ouvrier, un moyen (le film insiste bien là dessus), ...

Lire la suite
7
MrOrange
 
le contexte
  • Egalement interprété par
    Orson Welles
  • Pas si éloigné
    Parce qu'il s'agit aussi d'un film composé de plusieurs (onze) courts métrages composés par 11 réalisateurs autour de la catastrophe qui a eu lieu le 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis.
  • Egalement realisé par
    Pier Paolo Pasolini
  • Dans le même genre
    Parce que c'est aussi un film composé de plusieurs courts métrages de grands réalisateurs réunis autour de deux sujets principaux : Paris et l'amour.
A voir également
Affiche du film Paris brûle-t-il ?
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Les mauvais coups

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Adieu au langage

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Histoires extraordinaires
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés