ROOM SERVICE

Bientôt disponible
Parce que c'est la onzième et dernière fois que Renée Saint Cyr apparaît dans un film de son fils Georges Lautner
Comédie - 1992 - France - 84 MIN - Tous publics
Mussy-sur-Ploute, charmante bourgade de la campagne française. Monsieur Luc, un escroc notoire qui vivote dans le château de la comtesse, reçoit la visite de son neveu, Franck, un autre malandrin. Quand Fernand, le boulanger du village, gagne au Loto, les deux complices décident de s'approprier le magot...

Réalisé par

3.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Dans un siècle ancien, disons, le 20e, en la douce France profonde, le régisseur d’un château délabré cherche à le transformer en hôtel de luxe, à voler l’argent d’un gagnant du loto, tout ça pour rembourser sa dette à des messieurs pas très patients.

Quand on lit le générique on sait qu’on va rire, parfois malgré soi, d’une comédie, parfois malgré elle. Car: Michel Galabru, Michel Serrault, Daniel Prévost, et aussi Madame Renée Saint-Cyr dans le rôle de la vieille comtesse. C’est la maman du cinéaste, d’ailleurs, ce bon Georges Lautner.

Le film est sorti en 1991, comme prévu s’est fait étriller par la critique, c’est l’avant-dernier d’un cinéaste bon vivant, aimé du public et de ses acteurs. Un cinéaste d’un autre temps.

Contexte

Michel Serrault

Une comédie très stressée sur l'organisation d'une soirée de mariage dans un château, avec pour maître de cérémonie le grand Jean-Pierre Bacri. Dans la gestion des catastrophes annoncées, de la tragédie potentielle de la soirée ratée, l'acteur gère avec son sens de la colère maitrisée une équipe de bras cassés.

Georges Lautner

Un grand film léger et grave à la fois comme seul Rappeneau sait les créer. Avec Philippe Noiret en châtelain désinvolte, vivant à l'écart des péripéties du monde. Sauf que sa belle propriété est en Normandie et que le débarquement approche. Il risque d'y avoir de la visite au château...

LA CAGE AUX FOLLES D'EDOUARD MOLINARO (1978)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité