RUE DES PLAISIRS

À partir de 8.99 €
Parce qu'elle en fait du chemin, Laetitia Casta depuis Astérix en 1999
Drame - 2002 - France - 91 MIN - VF - Tous publics

Au lendemain de la guerre, l’homme à tout faire d’un bordel parisien, P’tit Louis, s’amourache de l’une des pensionnaires. Il se met en tête de la sortir de sa condition : il l’inscrit à un radio crochet et la pousse dans les bras d’un garçon séduisant.

Réalisé par

3.8 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Yves Alion
Yves Alion
CHRONIQUEUR

Comme chacun sait, les maisons closes l’ont été définitivement, closes, au lendemain de la dernière guerre, quand la très "vertueuse" Marthe Richard, qui en avait pourtant vu des vertes et des pas mûres pendant la première, guerre, alors qu’elle fréquentait assidûment Mata-Hari herself, quand Marthe Richard donc se mit en tête de mettre fin au proxénétisme hôtelier. La loi fut votée, laissant bien des regrets. Surtout chez les hommes.

Mais le cinéma se laisse lui aussi aller à un peu de nostalgie ici ou là. Quand Max Ophuls adapte Guy de Maupassant et nous offre Le Plaisir. Le bien nommé. Quand Bertrand Bonello donne un éclairage cru et symbolique à la fois aux lupanars d’antant dans L’Apollonide. Quand Georges Lautner et Gilles Grangier font appel à la plume d’Audiard pour revenir sur la traumatisante fermeture dans Les Bons vivants. Patrice Leconte s’y colle à son tour et nous entraîne dans cette Rue des plaisirs avec une certaine gourmandise.

Il est vrai que c’est Laetitia Casta, qui incarne le rôle de Marion, est absolument craquante. Il faut dire que la jeune femme a été mannequin. Remarquée à l’âge de quinze ans, la belle a travaillé pour les plus grands, de part et d’autre de l’Atlantique. Sans jamais avoir la grosse tête, sans jamais devoir passer par la case anorexie. On applaudit. A 20 ans, elle est élue la femme la plus sexy par le magazine Rolling Stone. L’année suivante elle est choisie pour prêter son buste à Marianne dans les mairies. Elle succède ainsi à quelques glorieuse ainées, dont Brigitte Bardot. Elle ne savait pas encore qu’elle incarnerait quelque neuf ans plus tard le très sensuelle BB dans le Gainsbourg de Johan Sfar. C’est à cette époque qu’elle décide de diversifier ses activités et de se tourner en parallèle vers le cinéma. On la voit incarner la sculpturale Falbala dans Astérix et Obélix contre César. Certains se gaussent. Ils ont tort. A l’inverse de quelques autres mannequins, dont nous tairons les noms, Laetitia est vraiment accro au septième art. Les Ames fortes, Le grand Appartement ou La Jeune Fille et les loups ne seraient évidemment pas les mêmes sans son irradiante présence, doublée d’un vrai talent de comédienne.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Le film se déroule au moment de la fermeture des maisons closes

Patrice Leconte

Le même Patrick Timsit est également amoureux d'une étoile

LE GRAND APPARTEMENT

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec la plateforme d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, voir vos films depuis votre salon c'est tout de suite et en toute simplicité ! FilmoTV, une plateforme multiécrans : Windows, application Google Android, iPhone et tablettes, service dédié au câble, smartTV, c'est ouvert ! Profitez de vos films de science-fiction par abonnement VOD illimité ou de vos films à suspense à voir en téléchargement légal. Pour cela consultez les espaces mode d'emploi et comment s'abonner.