S.P.L.

Bientôt disponible
Parce que les initiales du titre sont celles de Sha, Po et Lang, en vf destruction, conflit et rapacité
Policier / Suspense - 2005 - HongKong - 89 MIN - Tous publics
Alors qu’il escortait une famille prête à témoigner contre le puissant chef de gang Wang Po, la voiture de l’inspecteur Chan est prise à partie et tous ses occupants sont tués, à l’exception de Chan et de la fille du témoin. Chan décide de prendre soin de la survivante, et jure d’en finir avec Po à tout prix. Mais une tumeur au cerveau le force à se calmer. Trois ans plus tard, Po est plus puissant que jamais, et Chan est au bord de prendre sa retraite. Il est remplacé à son poste par l’inspecteur Ma qui, trouvant la brigade déliquescente, entreprend de la remettre dans le droit chemin.

Réalisé par

6.6 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR
SPL sont les initiales de Sha, Po et Lang, qui signifient respectivement la destruction, le conflit et la rapacité. C’est un bon résumé de l’intrigue qui sous-tend ce polar hongkongais dans lequel s’affrontent le chef fatigué d’une brigade anti-gang, joué par Simon Yam, qui a juré de faire tomber un redoutable chef mafieux joué par Sammo Hung. Les moyens de la police sont si réduits que les détectives sont obligés d’utiliser des moyens à la limite de la corruption lorsque débarque un jeune inspecteur aux méthodes radicales.

Il est joué par Donnie Yen, le dernier héritier des acteurs spécialistes des arts martiaux, et sa présence contribue à faire de ce film un hybride, même s’il se situe davantage du côté du polar que du côté Kung fu. L’intrigue est très noire, et l’action très réaliste, et dans son genre, SPL est simplement l’un des tout meilleurs films sortis à Hong Kong dans les années 2000.
Contexte

Crime et corruption à Hong Kong, avec Jackie Chan dans un de ses rôles les plus noirs

Wilson Yip

C'est toujours la même guerre entre la police et la pègre

ELECTION

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité